Accueil / Actus / Pro / European Tour / Kenya Savannah Classic (ET) : Dubuisson finit fort

Kenya Savannah Classic (ET) : Dubuisson finit fort

Joli finish ce vendredi à Nairobi pour Victor Dubuisson, qui d'une ultime carte de 66 (-5) termine septième du Kenya Savannah Classic. Le Sud-Africain Daniel Van Tonder s'est imposé en play-off face au Thaïlandais Jazz Janewattananond.

Victor Dubuisson
Le Cannois signe son premier top 10 sur la Race to Dubai 2021. STUART FRANKLIN / GETTY IMAGES EUROPE - AFP
23-26
mars
KENYA SAVANNAH CLASSIC SUPPORTED BY ABSA
LIEU : Karen Country Club, Kenya
CIRCUIT : European Tour

Quelques jours après avoir tous deux manqué le cut lors du Magical Kenya Open, disputé sur le même tracé du Karen Country Club, Daniel Van Tonder et Jazz Janewattananond ont été les grands animateurs de ce deuxième volet du diptyque kenyan du Tour européen. Oublié leur score de -1 sur 36 trous la semaine dernière : les deux hommes ont en effet atteint la barre des -21 cette semaine, concluant l'un et l'autre leur tournoi par une carte de 64 (-7). Ex æquo au club-house, ils ont donc dû se départager en play-off, et après deux pars chacun sur le 18, le Sud-Africain a finalement vaincu le Thaïlandais d'un birdie au troisième trou de barrage. À tout juste 30 ans, Van Tonder soulève son premier trophée sur l'European Tour.

Côté français la perf' de la semaine est à mettre à l'actif de Victor Dubuisson, qui a aligné quatre tours sous les 70. Parti 13e ce matin le Cannois a posté six birdies en sept trous (du 6 au 12) pour se hisser, à ce moment-là, à un coup des leaders. Deux bogeys au 14 puis au 15 l'ont éloigné de la lutte pour la victoire, mais l'élève de Benoît Ducoulombier a rentré un ultime birdie au 16 pour signer un joli 66 (-5) et s'offrir une belle septième place, à -17 total. Seizième la semaine passée, il décroche son premier top 10 de la saison sur la Race to Dubai, dont il occupe désormais la 53e place.

Belle fin de tournoi également pour Romain Langasque (67) et Robin Sciot-Siegrist (69), qui se partagent le 30e rang à -11. Avec un ultime 71 (par), Matthieu Pavon se classe 38e à -10, tandis que Clément Sordet et Julien Guerrier, qui ont l'un et l'autre joué 72 (+1), finissent à la 48e place à -8.


Par Alexandre MAZAS
26 mars 2021