Accueil / Actus / Pro / European Tour / Kenya Savannah Classic (ET) : Langasque se place

Kenya Savannah Classic (ET) : Langasque se place

Belle opération réalisée ce mercredi par Romain Langasque, qui grâce à un très joli 65 (-6) lors du deuxième tour s'est hissé en septième position, à trois coups du leader.

23-26
mars
KENYA SAVANNAH CLASSIC SUPPORTED BY ABSA
LIEU : Karen Country Club, Kenya
CIRCUIT : European Tour

Auteur d'un beau top 5 la semaine passée au Magical Kenya Open, Romain Langasque est idéalement placé pour aller en chercher un second cette semaine. À l'issue du deuxième tour disputé ce mercredi, l'Azuréen pointe en effet au septième rang du Kenya Savannah Classic, après avoir posté une carte sous le par pour la deuxième journée d'affilée - et même sixième si l'on compte les quatre du dernier tournoi ! « C'est deux belles journées pour commencer ce tournoi : -4 hier et -6 aujourd'hui. Je suis très heureux de la façon dont je joue. Il y a eu des hauts et des bas aujourd'hui, mais au final ça a donné un très bon score, donc je suis ravi », a-t-il déclaré aux caméras du Tour européen.

Et pour cause : après trois birdies pour démarrer (du 10 au 12), le 132e joueur mondial a su rester patient et rebondir après un bogey au 18 pour aller chercher quatre nouveaux oiselets sur l'aller du parcours du Karen Country Club. Ce 65 (-6) le propulse donc dans le top 10, à -10 total, à seulement trois coups du Sud-Africain Daniel Van Tonder (64). « Il reste deux belles journées à faire », poursuit Langasque. « La semaine passée j'étais à -5 après deux tours, cette fois-ci je suis à -10, donc je suis dans une meilleure position. Il reste un week-end : il va falloir bien se reposer, se concentrer, et se battre jusqu'au bout. »

Mais l'Azuréen n'est pas le seul Bleu à avoir brillé ce mercredi à Nairobi, puisque Victor Dubuisson a lui aussi effectué une jolie remontée au leaderboard. Parti sur les chapeaux de roues avec cinq birdies sur les huit premiers trous, le Cannois a finalement rendu une carte de 66 (-5) qui le remet en 12e position à -9 total. Il devance d'une unité le leader de la veille, Clément Sordet, qui a joué 70 (-1), et Julien Guerrier auteur d'un très gros 64 (-7) avec notamment un eagle sur le par 4 du trou n° 7. Deux autres Français ont franchi le cut, tombé à -4 : Robin Sciot-Siegrist (69), bon 25e à -7, et Matthieu Pavon (71), 49e à -5.


Par Alexandre MAZAS
24 mars 2021