Accueil / Actus / Pro / European Tour / Made in HimmerLand (ET) : Trois Bleus dans le top 15

Made in HimmerLand (ET) : Trois Bleus dans le top 15

Romain Langasque (68), Matthieu Pavon (66) et Julien Guerrier (68) ont grappillé ce vendredi quelques places au leaderboard du Made in Himmerland, dont ils occupent à présent le 14e rang à -5 total. Le tenant du titre Bernd Wiesberg mène à -11.

Romain Langasque
L'Azuréen avait terminé troisième ici même en 2019. Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE - AFP
27-30
mai
MADE IN HIMMERLAND PRESENTED BY FREJA
LIEU : HimmerLand, Danemark
CIRCUIT : European Tour

Vainqueur ici même en 2019 de son cinquième titre sur l'European Tour, Bernd Wiesberger - qui en a décroché deux de plus par la suite - est comme chez lui au Danemark, sur ce tracé de l'Himmerland Golf & Spa Resort. En bon tenant du titre qu'il est, l'édition 2020 ayant été annulée en raison de la pandémie, l'Autrichien lorgne clairement sur le doublé cette semaine puisqu'il pointe seul en tête à mi-tournoi. Après son 66 (-5) d'hier, il a enchaîné avec un 65 (-6) ce vendredi pour atteindre -11 total. Seul son compatriote Matthias Schwab, auteur d'un 66 (-5), suit à peu près le rythme du vainqueur de l'open de France 2015, qu'il suit à deux longueurs et avec qui il jouera le troisième tour en dernière partie demain.

Troisième de ce même tournoi il y a deux ans, ce qui constituait alors son meilleur résultat sur le Tour européen, Romain Langasque est lui aussi à l'aise dans ces contrées nordiques hélas privé de son public, d'habitude si festif. L'Azuréen a rendu un bon 68 (-3), concédant malheureusement trois bogeys sur ses sept derniers trous, mais pointe à une prometteuse 14e place à mi-tournoi. À -5 total, six coups derrière Wiesberger, il partage son rang avec Matthieu Pavon, qui s'est offert un très bon 66 (-6), et Julien Guerrier et son 68 (-3).

Juste derrière, Alexander Levy est 28e à -4 après avoir joué 69 (-2) pour la deuxième journée d'affilée, tandis que Michaël Lorenzo Vera (68) a franchi le cut en 42e position à -3. Les neuf autres Tricolores en lice (dont Victor Dubuisson qui a abandonné) n'ont en revanche pas franchi la limite, tombée à -2.


Par Alexandre MAZAS
28 mai 2021