Accueil / Actus / Pro / European Tour / Magical Kenya Open (ET) : Gonnet prend le relais

Magical Kenya Open (ET) : Gonnet prend le relais

Si Raphaël Jacquelin a cédé du terrain ce samedi à Nairobi (73), un autre vétéran du clan tricolore s'est hissé dans le top 10 : Jean-Baptiste Gonnet, dont le 66 (-5) le place en sixième position, à cinq coups de la tête, avant le dernier tour.

Jean-Baptiste Gonnet
Le dernier top 10 de l'Azuréen sur le Tour européen remonte à plus de neuf ans ! Warren Little / GETTY IMAGES EUROPE - AFP
18-21
mars
MAGICAL KENYA OPEN PRESENTED BY JOHNNIE WALKER
LIEU : Karen Country Club, Kenya
CIRCUIT : European Tour

Le 19 février 2012, Jean-Baptiste Gonnet prenait la sixième place de l'Avantha Masters en Inde, signant son neuvième top 10 en carrière sur l'European Tour, un circuit qu'il avait commencé à fréquenter en 2007. Après la perte de sa carte fin 2013, le Cannois s'était peu à peu éloigné de la compétition, trouvant une reconversion dans l'enseignement au practice de Valbonne, dans les Alpes-Maritimes. Jusqu'à ces fameuses cartes européennes de fin 2019, tentées presque par hasard, à l'issue desquelles il avait terminé dans le top 25 et regagné sa place au plus haut niveau. En seulement sept tournois joués l'an passé, pour cause de pandémie et de toute petite catégorie, « JB » n'a guère eu l'occasion de faire parler de lui, mais un an après, pour son deuxième tournoi en 2021 après son cut manqué au Qatar la semaine dernière, le voilà en position d'aller chercher une place d'honneur !

Une opportunité que le golfeur de 38 ans s'est créé ce samedi en postant une carte de 66 (-5), qui le fait passer de la 12e à la sixième place. Auteur de sept birdies sur le tracé du Karen Country Club, il a concédé ses deux seuls bogeys du jour dans la dernière ligne droit, au 15 et au 17, mais se retrouve malgré cela en position d'aller chercher le top 5, voire pourquoi pas chatouiller le leader. C'est le Sud-Africain Justin Harding, auteur d'un 64 (-7), qui mène désormais le tournoi à -16 total, contre -11 pour le Tricolore. En jouant de son côté 67 (-4), Romain Langasque a lui aussi fait un bond au leaderboard : le vainqueur du dernier open du Pays de Galles, deuxième sur ce parcours en 2016 alors que le tournoi appartenait au Challenge Tour, pointe en 14e position à -9.

Derrière Victor Dubuisson (70) partage la 28e place à -7 avec Raphaël Jacquelin, qui a vécu un troisième tour compliqué sanctionné par un 73 (+2) lesté de cinq bogeys pour trois birdies. En bas du classement, Julien Guerrier (70) est 60e à -3 ; Robin Sciot-Siegrist (72), Grégory Havret (71) et Benjamin Hébert (75) sont 66es à -2 ; Romain Wattel (72) est 73e à -1 ; et enfin Damien Perrier (74) est 74e dans le par total.


Par Alexandre MAZAS
20 mars 2021