Accueil / Actus / Pro / European Tour / Magical Kenya Open (ET) : Jacquelin garde le cap

Magical Kenya Open (ET) : Jacquelin garde le cap

Deuxième carte consécutive sous le par pour Raphaël Jacquelin, qui dans la foulée de son 65 (-6) de jeudi a rendu aujourd'hui un bon 68 (-3). Le Lyonnais pointe en sixième position à -9, à deux coups de la tête seulement.

Raphaël Jacquelin
Le dernier des 74 tops 10 du Lyonnais sur le Tour européen remonte à 2018... STUART FRANKLIN / GETTY IMAGES EUROPE - AFP
18-21
mars
MAGICAL KENYA OPEN PRESENTED BY JOHNNIE WALKER
LIEU : Karen Country Club, Kenya
CIRCUIT : European Tour

Du haut de ses presque 47 printemps, Raphaël Jacquelin retrouve une seconde jeunesse cette semaine au Kenya. Le vétéran aux 644 tournois sur le Tour européen, dont quatre victoires, n'a peut-être pas signé le moindre top 10 depuis septembre 2018, mais semble bien parti pour s'en offrir un 75e en carrière dans deux jours ! Grâce à un putting performant, il a enchaîné après son excellent 65 (-6) d'hier par un solide 68 (-3) aujourd'hui, malgré des conditions de jeu légèrement plus compliquées dans l'après-midi. Au terme d'un deuxième tour comprenant six birdies, un bogey et un double, le voilà sixième à -9 total, à deux coups seulement du Finlandais Kalle Samooka (66) et d'un autre « ancien », l'Australien de 47 ans Scott Hend (64).

Si Jacquelin est le seul Bleu dans le top 10 à mi-tournoi, trois autres Français sont tout près, en 12e position à -6 total. On retrouve dans ce trio le leader d'hier, Benjamin Hébert, qui n'a pu faire mieux qu'un 72 (+1) avec deux bogeys et un birdie. L'accompagnent Victor Dubuisson et Jean-Baptiste Gonnet, qui ont l'un et l'autre posté un deuxième 68 (-3) consécutif. Romain Langasque (70) est 24e à -5, Damien Perrier (71) et Robin Sciot-Siegrist (66) sont 44es à -3, et enfin Grégory Havret (73), Julien Guerrier (70) et Romain Wattel (71) passent le cut sur la limite, en 59e position à -2.

Déception en revanche pour les autres autres Tricolores qui manquent le cut, et en particulier pour Alexander Levy qui malgré un joli 67 (-4) auréolé d'un trou-en-un au 14 (son deuxième de l'année après celui réussi à Abu Dhabi - en vidéo ci-dessous) échoue d'un coup.


Par Alexandre MAZAS
19 mars 2021