Accueil / Actus / Pro / European Tour / Magical Kenya Open (ET) : Un top 5 pour Gonnet et Langasque

Magical Kenya Open (ET) : Un top 5 pour Gonnet et Langasque

Belle fin de semaine à Nairobi pour Jean-Baptiste Gonnet (67) et Romain Langasque (65), qui terminent cinquièmes ex æquo du Magical Kenya Open remporté par le Sud-Africain Justin Harding.

Jean-Baptiste Gonnet
Le Cannois signe son premier top 10 sur le Tour européen depuis 2012 ! STUART FRANKLIN / GETTY IMAGES EUROPE - AFP
18-21
mars
MAGICAL KENYA OPEN PRESENTED BY JOHNNIE WALKER
LIEU : Karen Country Club, Kenya
CIRCUIT : European Tour

Plus de neuf ans après son dernier top 10 sur le Tour européen, décroché à l'Avantha Masters en Inde au mois de février 2012, revoilà Jean-Baptiste Gonnet sur la première page d'un leaderboard ! Le Cannois de 38 ans s'est offert une jolie place d'honneur ce dimanche au Kenya, bouclant son dernier tour en 67 (-4) pour s'offrir la cinquième place de l'épreuve. Auteur de six birdies contre deux bogeys, « JB » a bouclé une superbe semaine, avec quatre cartes dans les 60, à -15 total. Insuffisant pour aller disputer la victoire au Sud-Africain Justin Harding, auteur d'un ultime 66 (-5) pour triompher à -21 deux coups devant l'Américain Kurt Kitayama (66 également), mais assez pour décrocher son meilleur résultat depuis son retour sur l'European Tour fin 2019 via la finale des cartes européennes.

L'autre belle performance du jour côté tricolore est à mettre au crédit de Romain Langasque, qui a gardé le meilleur pour la fin. Auteur de six birdies pour un 65 (-6) sans tâche, l'Azuréen a lui aussi fini à -15 total, confirmant son aisance sur ce tracé du Karen Country Club où il avait terminé deuxième en 2016, alors que le tournoi comptait pour le Challenge Tour et qu'il était encore amateur. De bon augure alors que le tracé kenyan s'apprête à accueillir un deuxième tournoi consécutif, le Kenya Savannah Classic de jeudi à dimanche doté lui aussi d'un million d'euros. À noter que le top 5 de Gonnet, non inscrit à ce jour pour cette deuxième étape en Afrique, devrait lui permettre de rentrer dans le champ.

Saluons également la belle dernière journée de Victor Dubuisson, auteur lui aussi d'une carte de 66 (-5) qui le place 16e à -12. En bas du classement, on retrouve Damien Perrier (65) et Raphaël Jacquelin (72) 52es à -6, Julien Guerrier (69) 62e à -5, Romain Wattel (68) et Robin Sciot-Siegrist (69) 65es à -4, et enfin Grégory Havret (70) et Benjamin Hébert (70) 70es à -3.


Par Alexandre MAZAS
21 mars 2021