Accueil / Actus / Pro / European Tour / Omega Dubai Desert Classic (ET) : Levy, la belle opération

Omega Dubai Desert Classic (ET) : Levy, la belle opération

Premier des trois Français qui ont franchi le cut ce vendredi à Dubaï, Alexander Levy s'est hissé en douzième position à la faveur d'une jolie carte de 68 (-4). Le Varois n'est qu'à quatre longueurs du Belge Thomas Detry.

28-31
janvier
OMEGA DUBAI DESERT CLASSIC
LIEU : Emirates Golf Club (Majlis), Émirats arabes unis
CIRCUIT : European Tour

En panne de résultats de grande envergure sur le Race to Dubai depuis son cinquième succès remporté en avril 2018 au Trophée Hassan II, Alexander Levy avait donné quelques signes avant-coureurs d'un retour en forme fin 2020, en décrochant presque coup sur coups deux tops 10 à Chypre puis en Afrique du Sud. Auteur la semaine passée d'une honnête reprise à Abou Dabi (25e), auréolée d'un spectaculaire trou-en-un lors du troisième tour, le Varois confirme cette semaine son bon niveau de jeu actuel. Au lendemain d'un 70 (-2) inaugural, il a en effet passé la vitesse supérieur ce vendredi, enquillant cinq birdies contre un seul bogey pour un probant 68 (-4). « J'ai très bien joué. Quand c'était un peu moins bon dans mon jeu, j'ai réussi à faire le dos rond et à sauver mes pars. Je ne me suis jamais mis en danger. Ça fait deux bonnes journées bien solides, surtout dans l'attitude et le process, donc il n'y a qu'à continuer comme ça », a-t-il indiqué aux caméras du Tour européen après sa partie. Vingtième à l'issue du premier tour, le voilà désormais douzième à -6, à quatre coups du Belge Thomas Detry qui mène seul à -10 grâce à un deuxième 67 (-5) consécutif avec un coup d'avance sur l'Écossais Robert MacIntyre.

Deuxième Bleu au leaderboard, Antoine Rozner pointe au 27e rang à -3 grâce à une carte de 71 (-1), tandis que Benjamin Hébert est 54e dans le par total après un deuxième 72 (par). En revanche les sept autres Français ont manqué le cut de ce 31e Omega Dubai Desert Classic, tombé justement dans le par. Victor Dubuisson (73 aujourd'hui) et Victor Perez (73) échouent à +1, Julien Guerrier (75) et Romain Langasque (79) à +3, Matthieu Pavon (73) à +4, et enfin Michaël Lorenzo Vera (74) et Raphaël Jacquelin (73) à +8.


Par Alexandre MAZAS
29 janvier 2021