Accueil / Actus / Pro / European Tour / Open de España (ET) : Guerrier et Gros, le double feu d'artifice
Open de España (ET) : Guerrier et Gros, le double feu d'artifice

Étincelants autant l'un que l'autre, Julien Guerrier et Sébastien Gros ont rendu d'énormes cartes de 64 (-8) lors du dernier tour de l'open d'Espagne ce dimanche. Ils terminent respectivement neuvième et douzième.

Julien Guerrier
Sans un troisième tour en 74 (+2), Julien Guerrier aurait pu jouer la victoire dans cet open d'Espagne 2018... Ross Kinnaird / Getty Images Europe - AFP
12-15
avril
OPEN DE ESPAÑA
LIEU : Centro Nacional de Golf (Madrid), Espagne
CIRCUIT : European Tour

Si, de l'autre côté des Pyrénées, on retiendra du dernier tour de cet Open de España le sacre tant attendu du prodige Jon Rahm devant un public madrilène tout acquis à sa cause, le golf français a également de quoi se réjouir du dénouement de l'épreuve. À six coups seulement du numéro 4 mondial, sacré à -20 total grâce à un dernier 67 (-5) ce dimanche, Julien Guerrier s'est offert une belle neuvième place après un dernier tour entamé bien plus tôt dans la matinée, et bouclé en seulement 64 coups ! Un énorme huit sous le par pour le Rochelais, émaillé de quatre birdies à l'aller, d'un eagle au 13 et de deux derniers birdies au 14 puis au 18... Avec cette meilleure carte en carrière sur le Tour européen, l'élève de Jean-François Lucquin a remonté 39 places au leaderboard pour terminer à -14 total. C'est son deuxième top 10 de la saison, après la troisième place décrochée à Oman fin février, un résultat qui lui permet de grimper à la 56e place de la Race to Dubai.

Sébastien Gros confirme son retour en forme

Mais Guerrier n'a pas été le seul Tricolore à flamber, puisque Sébastien Gros, qui s'est élancé dans la partie juste devant, a lui aussi rendu un superbe 64, avec deux bogeys, mais surtout huit birdies et un eagle ! Le Lyonnais, en difficulté la saison dernière - il ne doit sa présence sur l'European Tour cette saison qu'à son repêchage via les cartes d'accès en novembre dernier - confirme de belle manière son retour en forme. Après une excellente quatrième place au Tshwane Open et un top 25 en Inde au mois de mars, sa douzième place finale (-13 total) sur le parcours du Centro Nacional de Golf lui permet d'intégrer le top 100 de la Race, en 87e position. De son côté Michaël Lorenzo Vera n'a pas démérité : en jouant 68 (-4) le Basque s'est classé 34e à -10. Enfin Grégory Bourdy, qui a dû se contenter d'une dernière carte de 72 (par), a terminé au 46e rang à -8.


Par Alexandre MAZAS
15 avril 2018