Accueil / Actus / Pro / European Tour / Porsche European Open (ET) : Hébert et Sordet surnagent

Porsche European Open (ET) : Hébert et Sordet surnagent

Au terme d'un premier tour particulièrement délicat pour tous les engagés, Benjamin Hébert (70) et Clément Sordet (71) font partie des 22 joueurs à avoir rendu des scores sous le par ce samedi en Allemagne, et pointent aux 6e et 12e rangs respectifs.

05-07
juin
PORSCHE EUROPEAN OPEN
LIEU : Green Eagle Golf Courses, Allemagne
CIRCUIT : European Tour

Décalé de deux jours par rapport à sa date initiale afin de permettre aux joueurs et caddies venant de Grande-Bretagne de respecter la quarantaine imposée par le gouvernement fédéral allemand, le très attendu Porsche European Open a démarré ce samedi du côté de Hambourg. Très attendu, car le tournoi - réduit à 54 trous et qui se terminera donc lundi - est le premier en Europe à accueillir du public depuis l'irruption de la pandémie, deux mille spectateurs par jour étant la jauge fixée par les organisateurs. Très attendu également car le parcours, le Porsche Nord Course du club de Green Eagle, est l'un des tests de golf les plus sérieux de la saison avec ses 6952 m de longueur totale... Et si le record du parcours avait été établie à 64 (-8) il y a deux ans par Romain Wattel et Bernd Wiesberger, nul ne s'en est approché, même de loin, ce vendredi dans un set up qui n'est pas sans évoquer celui d'un U.S. Open, avec un rough pénalisant et des greens rapides. Premier leader, le Belge Thomas Detry a joué 68 (-4), un coup de mieux qu'un quatuor composé du Chinois Ashun Wu, de l'Anglais Ashley Chesters, du Suédois Alexander Björk et de l'Écossais David Law.

Vingt-et-un joueurs seulement ont rendu une carte sous le par, parmi lesquels deux Français. Benjamin Hébert tout d'abord, auteur d'un solide 70 (-2) avec trois birdies et un bogey, qui se retrouve sixième ex æquo à deux coups de la tête. Ensuite Clément Sordet, 12e après avoir rendu un 71 (-1) plus coloré, avec malheureusement un finish bogey-double alors qu'il avait réalisé auparavant six birdies et un bogey. Loin derrière ce duo, Raphaël Jacquelin est troisième Tricolore avec un 75 (+3) qui le place 63e. À noter que le Lyonnais, 47 ans depuis un mois, dispute le 650e tournoi de sa carrière sur le Tour européen ! Enfin les dix autres Français en lice en Allemagne sont tous au-delà du cut provisoire.


Par Alexandre MAZAS
5 juin 2021