Accueil / Actus / Pro / European Tour / Porsche European Open (ET) : la belle sixième place de Romain Wattel

Porsche European Open (ET) : la belle sixième place de Romain Wattel

Auteur durant le week-end des deux meilleures cartes du jour (67 samedi, 64 dimanche), Romain Wattel s’offre à -11 (277) un superbe top 10, le premier de la saison. La victoire revient à l’Anglais Paul Casey, l’un des grands favoris de la semaine.

Sixième en Allemagne, c'est tout simplement le meilleur résultat cette saison pour Romain Wattel sur le Tour européen Matthew Lewis / Getty Images Europe - AFP
05-08
septembre
PORSCHE EUROPEAN OPEN
LIEU : Green Eagle Golf Courses, Allemagne
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Contrairement aux vedettes américaines présentes cette semaine à Hambourg et qui finissent très loin au leaderboard (Reed 36e, Schauffele 46e, cut manqué pour Kuchar), Paul Casey a tenu son rang. Mieux. De retour pour la première fois de la saison sur un tournoi du Tour européen, l’Anglais âgé de 42 ans s’est imposé avec un score final de 274 (-14) et une dernière carte de 66 (-6) sans la moindre erreur. L’actuel n°17 mondial (qui devrait progresser de quelques rangs au prochain classement) s’offre ici son quatorzième succès sur l’European Tour, le premier depuis le KLM Open 2014. Il laisse à une longueur derrière l’Autrichien Matthias Schwab, lui aussi 66 ce dimanche, l’Allemand Bernd Ritthammer, bien parti pour sécuriser sa carte pour 2020, et l’Ecossais Robert McIntyre, troisième fois deuxième cette année sur le Tour et qui aurait pu embarquer Casey en playoff si son putt longue distance pour eagle sur le green du 18 avait fait mouche. Longtemps leader à -12 au club-house, l’Autrichien Bernd Wiesberger termine seul cinquième et consolide sa deuxième place à la Race (2 944,6 points). 

Le coup du jour

Ce putt pour birdie sur le par 5 du trou n°16 est le véritable tournant de ce dimanche passionnant où cinq golfeurs se tiennent à l’arrivée en deux coups seulement. Paul Casey passe ici en tête à -13 avant de confirmer son leadership au trou suivant (par 3 du 17) avec un sixième et dernier birdie. Suffisant pour l’emporter !

La décla de Romain Wattel

Jouer -13 tous les week-end, ce serait beau. J’ai vraiment bien joué durant ces deux jours. Je vais essayer de continuer comme ça et confirmer la semaine prochaine.

Les Français

On a peut-être retrouvé Romain Wattel ! Englué dans une spirale négative depuis le début de la saison (quatre cuts franchis en dix-neuf départs avant le Porsche European Open), le Francilien s’est lâché cette semaine en Allemagne, claquant coup sur coup les deux meilleures cartes du jour, 67 (-5) samedi et 64 (-8) dimanche. Avec un dernier tour sans erreur ponctué par un magnifique eagle sur le 18. Soit un score cumulé de -13 en deux jours. A -11 (277), il termine seul sixième (sa meilleure performance de la saison) et se donne un peu d’air à la Race avant le KLM Open de la semaine prochaine où il s’était imposé en 2017. Le golfeur de Bussy (77) grimpe ainsi à la 132e place du classement européen. Beau finish également pour Adrien Saddier qui signe un second 71 (-1), sa troisième carte consécutive sous le par au Porsche European Open 2019 (68 vendredi). Le Haut-Savoyard, qui sera dans quelques jours au départ du KLM Open, prend la 28e place finale à -1 (287). Hors sujet samedi avec son 76 (+4) sans birdie, Clément Sordet s’est superbement repris en réussissant un très solide 67 sans bogey. Il gagne 24 places au leaderboard et finit 46e à +2 (290). Lui aussi est inscrit au prochain rendez-vous du Tour européen, le KLM Open (12-15 septembre) doté de 2 millions d’euros.


Par Lionel VELLA
8 septembre 2019