Accueil / Actus / Pro / European Tour / Porsche European Open (ET) : les Bleus reçus 3 sur 5

Porsche European Open (ET) : les Bleus reçus 3 sur 5

Si Adrien Saddier, Romain Wattel et Clément Sordet franchissent le cut fixé à +3, Alexander Levy échoue à un point alors que Victor Dubuisson ne s’est pas élancé ce vendredi au départ du deuxième tour. L’Ecossais Robert McIntyre, 23 ans, s’offre les commandes à -11.

Après avoir concédé deux bogeys sur ses deux premiers trous, Saddier a enchainé avec six birdies... Warren Little / Getty Images Europe - AFP
05-08
septembre
PORSCHE EUROPEAN OPEN
LIEU : Green Eagle Golf Courses, Allemagne
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Comme la veille, les parties du matin ont clairement été défavorisées par la météo. Vent et froid ont ainsi perturbé les premiers groupes ce vendredi. Et cela n’a pas souri à Paul Casey, leader après dix-huit trous grâce à un très solide 66 (-6). L’Anglais, beaucoup moins à son avantage sur le Green Eagle Golf Courses de Hambourg, n’a pu faire mieux qu’un 73 (+1). Une carte qui l’oblige à reculer au troisième rang à 139 (-5). Convoqué à 12h50 sur le tee n°1, Robert McIntyre a profité, lui, de meilleures conditions de jeu. Auteur d’un 65 (-7) sans la moindre erreur, l’Ecossais, 23 ans seulement, rookie sur le Tour européen mais déjà propriétaire de deux deuxièmes places au British Masters et au Made in Denmark, a fait preuve d’un culot digne d’un vieux briscard. Avec un score de -11 (133), le Britannique compte quatre coups d’avance sur l’Allemand Bernd Ritthammer (-7) et six sur ce même Casey, accompagné par l’Autrichien Matthias Schwab et l’Italien Guido Migliozzi.  

Le coup du jour

Il est l’œuvre de Bernd Wiesberger sur le par 4 du trou n°13. Vainqueur au Danemark mais aussi et surtout au Scottish Open (Rolex Series) devant l’infortuné Benjamin Hébert (battu en playoff), l’Autrichien s’est offert un eagle aussi surprenant qu’inattendu. Il a fallu en effet quelques instants pour que l’ancien lauréat de l’Open de France ne prenne conscience de la portée de son exploit.

Les Français

A quelques centimètres près, Alexander Levy, en position d’eagle sur le par 5 du 18, aurait validé son billet pour le week-end à Hambourg. Le putt d’un peu plus de six mètres du Varois a bien failli faire mouche. Son birdie quelques secondes plus tard lui permettait de signer un second 74 (+2) en deux jours mais cela restait insuffisant, le cut étant fixé à +3. Avec Victor Dubuisson, qui ne s’est pas élancé dans ce deuxième tour après avoir concédé un terrible 82 (+10) la veille, le vainqueur du Trophée Hassan-II 2018 est la principale victime du contingent tricolore. Ils seront donc trois à poursuivre deux tours supplémentaires dans ce Porsche European Open 2019. Honneur à Adrien Saddier, auteur d’un excellent 68 (-4) avec notamment trois birdies réussis sur son retour (du 3 au 9). Le Haut-Savoyard, qui franchit ici son deuxième cut en trois semaines, prend la 32e place à +1 (145). Romain Wattel, 74 aujourd’hui, suit en 45e position à +2 (146), juste devant Clément Sordet (58e à +3).  


Par Lionel VELLA
6 septembre 2019