Accueil / Actus / Pro / European Tour / Porsche European Open (ET) : moving day de feu pour Romain Wattel

Porsche European Open (ET) : moving day de feu pour Romain Wattel

Hyper costaud ce samedi à Hambourg, le Français gagne 31 places au leaderboard après avoir signé un solide 67 (-5). Quatorzième à -3, il n’est qu’à cinq coups du podium dominé par l’Allemand Bernd Ritthammer et l’Ecossais Robert McIntyre, leaders à -9.

Une journée pleine pour Romain Wattel dont l'objectif est de conserver la carte pour 2020 Andrew Redington / Getty Images Europe - AFP
05-08
septembre
PORSCHE EUROPEAN OPEN
LIEU : Green Eagle Golf Courses, Allemagne
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Etincelant vendredi avec un 65 (-7) sans faute, Robert McIntyre, leader après deux tours (-11), a connu une journée noire ponctuée par une carte de 74 (+2), la seule au-dessus du par (avec le Suédois Alexander Björk) au sein du top 20. Heureusement, son unique birdie réussi sur le green du 18 lui permet de conserver le commandement du tournoi à -9 (207), mais il doit désormais partager son fauteuil avec l’Allemand Bernd Ritthammer, son partenaire de jeu aujourd’hui dans ce Moving Day. Le duo compte un petit point d’avance sur le grand favori à la victoire finale, l’Anglais Paul Casey, n°17 mondial, auteur d’un 69 (-3) qui lui ouvre, seul, la troisième place juste devant l’Espagnol Pablo Larrazabal et l’Autrichien Matthias Schwab (-7). Treize hommes se tiennent néanmoins en cinq coups avant le dernier tour, qui s’annonce palpitant.  

Le chiffre du jour

31C’est le nombre de places gagnées par Romain Wattel ce samedi sur le Green Eagle Golf Courses de Hambourg. Personne n’a fait mieux ce samedi dans le nord de l’Allemagne !

Les Français

Si Robert McIntyre est passé à côté de sa journée, Romain Wattel, lui, a brillé de mille feux, rendant un superbe score de 67 (-5) avec deux birdies sur l’aller (aux trous 5 et 6) et quatre autres sur le retour (du 12 au 18), contre un bogey au 10. C’est tout simplement sa meilleure carte de l’année dans un troisième tour, lui qui n’a franchi que cinq fois un cut en 2019 sur l’European Tour (en vingt départs). Grâce à cette très belle remontada, le golfeur de Bussy prend la quatorzième place au leaderboard à -3 (213), à quatre coups du top 5. A cinq de la troisième place. Une belle aubaine pour le vainqueur du KLM Open 2017, en quête de précieux points (actuellement 159e à la Race). Journée solide également pour Adrien Saddier, auteur d’un 71 (-1). Le Haut-Savoyard apparaît à la 27e place dans le par total (216). En revanche, samedi très difficile pour Clément Sordet qui concède un méchant 76 (+4) sans le moindre birdie à l’horizon. Le Niçois d’adoption est 70e à +7 (223).


Par Lionel VELLA
7 septembre 2019