Accueil / Actus / Pro / European Tour / Qualifs US Open : Pavon rejoint Levy à Shinnecock

Qualifs US Open : Pavon rejoint Levy à Shinnecock

Grâce à deux très solides cartes de 68 (-4) et 69 (-3), Matthieu Pavon, septième, accompagnera la semaine prochaine dans l’Etat de New York Alexander Levy, qualifié en tant que membre du Top 60 mondial. Grégory Bourdy et Sébastien Gros finissent 30e et 54e… 

Deuxième saison au plus haut niveau pour Matthieu Pavon, et deuxième tournoi Majeur après le British l'an passé Richard Heathcote / Getty Images Europe - AFP
14-17
juin
U.S. OPEN
LIEU : Shinnecock Hills Golf Club, Etats-Unis
CIRCUIT : European Tour

>>> Tous les scores

La belle aventure se poursuit pour Matthieu Pavon. Après l’Open britannique l’an passé grâce à une très grosse performance au Scottish Open (3e), le Bordelais valide cette fois son billet pour l’US Open, 118e du nom, programmé la semaine prochaine à Shinnecock Hills (New York). Une véritable bouffée d’oxygène quand on sait qu’il restait sur cinq cuts manqués lors de ses six derniers départs sur l’European Tour (64e au BMW PGA Championship le 27 mai dernier). 

Eagle et birdie en trois trous pour finir 

Attendu sur le New Course de Walton Heath (Angleterre) en tout début de matinée, Matthieu Pavon s’est rapidement mis en confiance avec trois birdies claqués entre les trous 3 et 7. Malgré un bogey concédé au 10, il s’est remis en selle avec deux autres birdies réussis au 13 et au 18. Sur le Old Course, un tracé un peu plus compliqué, le passage en 33 (-2) a là encore permis au Français d’y croire un peu plus encore, et ce malgré deux bogeys au 10 puis au 12.

Revenu dans le par dans ce deuxième tour, le doute ne s’est pas immiscé longtemps dans la tête de l’élève de Benoit Ducoulombier puisqu’un eagle au 14 et un dernier birdie au 16 lui permettent finalement de boucler sa journée avec un excellent 69 (-3) pour un score final de 137 (-7). Largement suffisant pour finir dans le top 10 (7e) et de réserver ainsi son vol pour l’Amérique. 

Un amateur norvégien au paradis 

Avec deux cartes de 69 et de 72 (par), Grégory Bourdy est en revanche un peu court. L’autre bordelais du jour termine à la 30e place, à -3 (141), tandis que Sébastien Gros (71 et 73) se contente de la 54e position finale, dans le par total. Egalement engagés dans cette journée marathon, Joël Stalter, Grégory Havret et Julien Guerrier ont abandonné à l’issue du premier tour alors qu’Adrien Saddier a jeté l’éponge après treize trous joués durant le deuxième tour. Quant à Romain Wattel, inscrit dans ces qualifications, il n’a finalement pas pris le départ.

Parmi les treize qualifiés, il faut signaler la présence de quatre golfeurs anglais dans les six premiers (six au total). Andrew Johnston et James Morrison s’offrant la tête à -10 (134). Décidément dans une très bonne dynamique, le Danois Thorbjorn Olesen, vainqueur ce dimanche à Brescia de l’Italian Open, prend la douzième place à -6 (138) en compagnie de l’amateur norvégien Kristoffer Reitan. C’est aussi ça la magie du golf ! 


Par Lionel VELLA
4 juin 2018