Accueil / Actus / Pro / European Tour / Ryder Cup : Harrington capitaine européen en 2020

Ryder Cup : Harrington capitaine européen en 2020

Sans surprise, Padraig Harrington a été désigné ce mardi à la tête de l’équipe européenne pour la prochaine édition de la Ryder Cup. L’Irlandais succède à Thomas Björn et ira défier les Américains chez eux en 2020.

Padraig Harrington
L'Irlandais a disputé six Ryder Cup en tant que joueur et était vice-capitaine lors des trois dernières éditions Andrew Redington / Getty - AFP
25-27
septembre
RYDER CUP
LIEU : Whistling Straits, Etats-Unis
CIRCUIT : European Tour

Son nom était dans les tuyaux depuis plusieurs mois, mais c’est désormais officiel : Padraig Harrington sera bien le capitaine de l’équipe européenne de Ryder Cup pour la prochaine édition de la compétition en 2020.  L’Irlandais succède à Thomas Bjørn, brillant vainqueur à la tête des Bleus au Golf National en septembre dernier, et aura pour mission de conserver la coupe sur le parcours de Whistling Straits aux Etats-Unis (Wisconsin).

Plébiscité par les joueurs, Harrington a été nommé par un panel de cinq personnes comprenant les trois derniers capitaines européens (Paul McGinley, Darren Clarke et Thomas Bjørn), le patron du Tour européen Keith Pelley et le représentant des joueurs Edoardo Molinari. « C’est un immense honneur d’avoir été désigné capitaine, réagissait-il en conférence de presse. Je vais profiter des vingt prochains mois et travailler pour conserver le trophée à Whistling Straits. »

« J’ai joué sous les ordres, ou été entouré, par de merveilleux capitaines depuis mes premiers pas dans la compétition il y a 20 ans et mon capitanat sera un mélange de toutes ces expériences. J’ai vraiment hâte d’endosser ce rôle. »

Ancien numéro 1 européen, le joueur aux trente succès professionnels (dont trois Majeurs) a défendu à six reprises les couleurs européennes entre 1999 et 2010 pour quatre victoires et 10,5 points rapportés à son équipe. Lors des trois dernières éditions, il avait occupé le poste de vice-capitaine et apparaissait donc comme un candidat naturel au capitanat.


Par Sébastien CACHARD-BERGER
8 janvier 2019