Accueil / Actus / Pro / European Tour / U.S. PGA Championship : Lorenzo Vera et Levy ont souffert

U.S. PGA Championship : Lorenzo Vera et Levy ont souffert

Le premier tour de l'U.S. PGA Championship, disputé ce jeudi au Bellerive Country Club (Missouri), n'a guère souri aux deux Français engagés : avec des scores de 73 (+3) et 76 (+6), Michaël Lorenzo Vera et Alexander Levy sont respectivement 100e et 144e.

Michaël Lorenzo Vera
Pour son premier tournoi aux États-Unis, « MLV » démarre en +3... Jamie Squire / Getty Images North America - AFP
09-12
août
U.S. PGA CHAMPIONSHIP
LIEU : Bellerive Country Club, Etats-Unis
CIRCUIT : European Tour

Parcours long, dessin exigeant, rough haut et dru, greens fermes et rapides : c'est un à un tracé de Majeur que les 156 engagés au PGA Championship se frottent cette semaine ! Pour sa centième édition, la dernière à se disputer à cette période-là de l'année (il aura lieu mi-mai à partir de l'an prochain), le tournoi fait son retour dans le Missouri, à Saint-Louis, la grande métropole de l'est de l'État baignée par le fleuve Mississippi. Vingt-six ans après la victoire de Nick Price à l'USPGA 1992, et cinquante-trois ans après celle de Gary Player à l'U.S. Open 1965, le Bellerive Country Club, très sélectif par 70 de 6692 m de long, accueille cette semaine le troisième Majeur de son histoire.

Et, comme toujours en Grand Chelem, le sommet du leaderboard est peuplé de noms ronflants. Derrière Gary Woodland, seul leader à -6 grâce à un épatant 64, on retrouve notamment Rickie Fowler (65), seul deuxième ; Zach Johnson (66), troisième ex æquo ; ou encore Dustin Johnson, Justin Rose, Jason Day et Ian Poulter (67), qui font partie d'un groupe de onze joueurs se partageant la cinquième place à -3. Francesco Molinari et Jon Rahm (68) sont à -2, Tommy Fleetwood et le tenant du titre Justin Thomas (69) à -1, et les superstars Tiger Woods et Rory McIlroy (70) dans le par. Bref, à de rares exceptions près (Jordan Spieth et Patrick Reed sont à +1 et +2, Phil Mickelson à +3, Paul Casey à +5), l'élite mondiale a été à la hauteur du test proposé ce jeudi.

Ça n'a en revanche pas été le cas des deux Français en lice. Parti dans l'après-midi, Michaël Lorenzo Vera s'est battu comme un beau diable pour ramener une carte de 73 (+3) qui le laisse en 100e position tout rond. Le Basque, qui dispute cette semaine le premier tournoi professionnel de sa carrières de l'autre côté de l'Atlantique, a eu le grand mérite d'inverser, en partie du moins, une situation fort mal embarquée : auteur de deux bogeys et un double sur ses cinq premiers trous, il a joué les treize suivants en -1 (quatre birdies, trois bogeys). Quant à lui Alexander Levy, qui reste sur sept cuts manqués en Majeurs, a vécu un calvaire sur le dernier tiers de sa partie : après neuf premiers trous dans le par (bogey au 16, birdie au 17), l'élève de Pete Cowen a lâché deux bogeys et deux doubles sur les six derniers trous, concédant un lourd 76 (+6) qui le relègue au 144e rang.


Par Alexandre MAZAS
10 août 2018