Accueil / Actus / Pro / European Tour / Volvo China Open (ET) : Hébert, battu en play-off par Korhonen

Volvo China Open (ET) : Hébert, battu en play-off par Korhonen

Le coup est passé tout près pour Benjamin Hébert, finalement défait par le Finlandais Mikko Korhonen au premier trou de play-off (-20). Joli tir groupé des Français puisque Mike Lorenzo-Vera et Romain Langasque prennent la cinquième place finale.

Benjamin Hébert termine finalement deuxième du Volvo China Open... Lintao Zhang / Getty Images Asiapac - AFP
02-05
mai
VOLVO CHINA OPEN
LIEU : The Tradition at Wolong Valley, Chine
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Avec trois points d’avance au départ du dernier tour ce dimanche à Shenzhen, on espérait que Benjamin Hébert arriverait à finaliser cette belle semaine chinoise avec un premier succès sur le Tour européen. C’était sans compter sur l’abnégation de Mikko Korhonen, 38 ans, intraitable au putting. Deuxième samedi soir en compagnie de l’Espagnol Jorge Campillo, le Finlandais se mettait rapidement en confiance en réussissant trois birdies entre les trous 1 et 6, revenant de facto à hauteur de Hébert, auteur d’un départ plus calme (birdie au 2, bogey au 5). Korhonen prenait même un point d’avance sur ses plus proches poursuivants (Hébert et Campillo) au départ du 18 après un septième birdie au 17. Mais un énorme drive du Français trouvant directement le green du par 4 du 18 semait le doute dans la tête de Korhonen qui ne pouvait éviter un play-off avec l’élève de Franck Lorenzo-Vera (birdie contre par). La suite, cruelle, donnait l’avantage au vainqueur l’an passé du Shot Clock Masters (Autriche) grâce à un putt de plus de quatre mètres pour birdie alors que le golfeur de Moliets se contentait du par. Après le Belgian Knockout 2018, Hébert termine seul deuxième. Victorieux la semaine dernière au Trophée Hassan-II, Jorge Campillo poursuit sa marche en avant en complétant le podium à la troisième place à -19 (269).  

La décla de Benjamin Hébert

Je suis content de la façon dont j'ai joué. Mikko (Korhonen) a été très bon aujourd'hui, ne commettant aucune erreur et en puttant bien. La victoire n'est pas passée loin, à moi d'être plus constant...

Les autres Français

Si Benjamin Hébert a manqué d’un cheveu de soulever son premier trophée sur le Tour européen, Mike Lorenzo-Vera a peut-être validé son billet pour Bethpage (New York), qui accueillera dans moins de quinze jours maintenant le PGA Championship, deuxième Majeur de la saison. Le Basque, auteur d’un monumental 64 (-8), carte du jour s’il vous plait, termine en effet à la cinquième place avec un score total de 273 (-15). Il est rejoint par Romain Langasque, décidément très affûté depuis le début de la saison, propriétaire de son côté d’une excellent 67 (-5). Victor Dubuisson, moins à l’aise sur les greens que lors des trois premiers tours, complète ce joli tableau d’honneur avec une onzième place finale à -13 (275). Matthieu Pavon et Romain Wattel, 68 (-4) tous les deux dans ce dernier tour, finissent respectivement 40e et 55e à -8 et -4.


Par Lionel VELLA
5 mai 2019