Accueil / Actus / Pro / Jeux Olympiques / Saint-Quentin-en-Yvelines et le golf : l'histoire se poursuit

Saint-Quentin-en-Yvelines et le golf : l'histoire se poursuit

La communauté d'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines, fortement liée au golf à travers le Golf National et l'accueil de la Ryder Cup 2018, a célébré mercredi l'annonce officielle de Paris 2024 en direct du Vélodrome national. Une journée historique pour les deux parties avec le golf de la Fédération, futur site olympique.

En route vers les JO au Vélodrome national.

Construit sur trois communes de l'agglomération de Saint-Quentin-en-Yvelines (Guyancourt, Magny-les-Hameaux et Châteaufort), le Golf National fait partie du quotidien des habitants depuis son inauguration en 1990 avec notamment la présence de l'Open de France chaque année.

Cette relation a pris un tournant capital en 2011 lorsque la Fédération s'est vue confier l'organisation de la Ryder Cup 2018. Un événement attendu avec impatience depuis par l'agglomération et qui a renforcé son attachement à la petite balle blanche.

Avec les Jeux Olympiques à Paris en 2024, cet attachement va se prolonger puisque le Golf National fait partie des sites olympiques. Il devient d'ailleurs le premier golf dans l'histoire à recevoir à la fois l'épreuve olympique et la Ryder Cup.

De quoi laisser une empreinte indélébile notamment auprès des plus jeunes. L'opération pédagogique "Mon Carnet Golf" dans les écoles primaires, inscrite dans l'héritage de la Ryder Cup, fait déjà effet depuis deux ans auprès d'une génération d'où pourrait naître les futurs athlètes français en 2024.

La communauté de Saint-Quentin-en-Yvelines, en organisant une journée découverte des disciplines olympiques pour les enfants scolarisés et le grand public, l'a bien compris c'est pourquoi l'annonce du Comité International Olympique en direct de Lima ne pouvait être qu'un prétexte à la fête. Avec plus de 850 jeunes scolaires pour soutenir les Jeux, le Vélodrome national (basé à Montigny-le-Bretonneux) n'était pas différent de l'esplanade des Invalides lors des Journées Olympiques des 23 et 24 juin derniers.

La pluie n'a pas gâché le plaisir

À l'extérieur de l'enceinte, la ffgolf avait installé un mini-parcours ludique de six trous mais la pluie, tombée sans interruption à partir de midi, a forcé tout le monde à se mettre au sec. Mais l'expérience golfique ne s'arrêtait pas là pour autant puisque les enfants ont pu taper la balle sur un simulateur ou encore découvrir le putting sur des tapis. Le tout encadré par des bénévoles, deux enseignants de la PGA France mais aussi la proette Alexandra Bonetti et l'ex-numéro un français Thomas Levet.

Ces deux derniers ont d'ailleurs répondu aux questions des enfants sur leur carrière mais aussi leur quotidien tel que leur entraînement ou leur régime alimentaire. Le tout dans un échange drôle et attachant. Un moment très appréciée par Alexandra Bonetti qui a côtoyé l'école de golf du Golf National jusqu'à ses 17 ans.

« La plupart des enfants avait déjà essayé le golf ce qui était assez plaisant à entendre car il y a dix ans on se moquait de moi quand je disais que je jouais au golf au collège, confie la joueuse du LETAS. En même temps, avec 45 trous à proximité, les enfants ont beaucoup de chance et il semblerait que la communauté sait bien l'utiliser. »

Son ex-coéquipière en équipe de France dames, Justine Dreher, les a rejoint en fin de journée aux côtés de Romain Béchu dont ses jongles club en main ont beaucoup plu au public. De quoi en prendre plein les yeux avant la liesse de 20h. Rendez-vous désormais dans sept ans pour une nouvelle fête du golf dans une ambiance olympique cette fois-ci au Golf National.


Par Pierre-François Yves
15 septembre 2017