Accueil / Actus / Pro / Jeux olympiques / Jeux olympiques : Les Français démarrent bien

Jeux olympiques : Les Français démarrent bien

Les deux Français en lice dans l'épreuve masculine de golf des Jeux olympiques ont bien négocié leur premier tour ce jeudi : Antoine Rozner a joué 68 (-3) et pointe en 12e position à cinq coups du leader, alors que Romain Langasque est 20e avec une carte de 69 (-2).

Antoine Rozner
Le Racingman est à cinq coups du leader, l'Autrichien Sepp Straka. Philippe MILLEREAU / KMSP via AFP

>>> Les scores

Le premier tour de l'épreuve masculine olympique de golf s'est déroulé ce jeudi sur le parcours Est du Kasumigaseki Country Club, à Kawagoe. Malgré une suspension de jeu d'environ deux heures dans l'après-midi en raison d'une météo orageuse, les conditions ont été plutôt calmes. La majorité des 60 engagés en ont tiré profit puisqu'ils sont 40, soit les deux tiers du champ, à avoir joué sous le par (71).

Le leader : Sepp Straka (AUT)

Auteur de quatre birdies sur l'aller et d'autant sur le retour, Sepp Straka a réalisé un véritable festival pour son entrée en lice aux Jeux olympiques. « Sur ce parcours, si on prend les fairways, on peut attaquer franchement les drapeaux, surtout avec de petits fers. J'ai agressé tous les trous et ça a plutôt pas mal payé », a-t-il déclaré après sa partie.Auteur d'une carte sans faute de 63 (-8), cet Autrichien de 28 ans est le premier leader de l'épreuve masculine olympique, un coup devant le Thaïlandais Jazz Janewattananond et son 64 (-7). Moins connu des suiveurs du golf européen que son compatriote Bernd Wiesberger (absent cette semaine), le natif de Vienne est pourtant un pionnier dans son pays : fin 2018, il est devenu le premier golfeur autrichien à décrocher sa carte du PGA Tour, le très relevé circuit américain. En attendant d'y devenir le premier vainqueur, Josef Straka savoure cette première expérience olympique aux côtés de son frère jumeau Sam, ex-joueur amateur de haut niveau qui le caddeye cette semaine : « C'est génial, c'est fabuleux. C'est un rêve qui se réalise pour nous deux d'être là ensemble, et on a passé une journée parfaite. C'est un moment dont je me souviendrai toute ma vie ! »

Les autres favoris

Avec un Autrichien en tête, un Thaïlandais en deuxième position et une troisième place partagée entre le Belge Thomas Pieters et le Mexicain Carlos Ortiz (65, -6), le podium provisoire à l'issue de la première journée est complètement inattendu ! Non pas que les têtes d'affiche du tournoi aient flanché, même s'il faut descendre à la 8e place à -4 pour retrouver le premier grand nom, celui de l'Anglais Paul Casey. Les Américains Xander Schauffele et Patrick Reed sont 12es à -3 aux côtés du Norvégien Viktor Hovland ; le Japonais Hideki Matsuyama est 20e à -2 en compagnie de Collin Morikawa (USA) et de Rory McIlroy (Irlande) ; Tommy Fleetwood (Royaume-Uni) et Shane Lowry (Irlande) sont 31es à -1, et enfin Justin Thomas (USA) est 41e dans le par.

Les Français

Antoine Rozner : 68 (-3) - 12e

Premier Bleu à s'élancer ce jeudi, Antoine Rozner a livré une partie solide, récompensée par une carte de 68 (-3) comprenant quatre birdies et un bogey. S'il n'a pris que 6 fairways sur 14, il a en revanche été précis avec ses fers, attrapant 14 des 18 greens en régulation pour se hisser à une prometteuse 12e place, à cinq coups de Sepp Straka.

Romain Langasque : 69 (-2) - 20e

Deux bogeys en fin de journée (au 15 et au 17), après l'interruption de jeu, sont venus quelque peu ternir la belle journée de Romain Langasque. Lui aussi imprécis au driving (5/14 fairways), il a également excellé fers en mains (15/18 greens en régulation) pour s'offrir quatre birdies sur ses dix premiers trous. « Mon jeu de fers et mon putting ont bien fonctionné, en revanche mon driving a été un peu plus aléatoire, et c'est ce qui m'a dérangé aujourd'hui », nous a-t-il indiqué. « Le parcours n'est pas particulièrement difficile : si tu prends les fairways, il y a vraiment moyen de se mettre près des drapeaux car les greens sont très réceptifs en raison de la pluie qui est tombée hier soir. » Vingtième ce jeudi soir, l'Azuréen est lui aussi bien placé, à six coups du leader.

Romain Langasque
Romain Langasque (photo Ben Jared / PGA TOUR - IGF)

Par Alexandre MAZAS
29 juillet 2021