Accueil / Actus / Pro / LPGA Tour / Solheim Cup : L'Europe menée malgré Icher

Solheim Cup : L'Europe menée malgré Icher

En tête 2,5 à 1,5 après les foursomes du matin, grâce notamment à la victoire de la paire Icher-Matthew, l'Europe a été balayée 4-0 dans les fourballs de l'après-midi. Les USA mènent 5,5 à 2,5.

Karine Icher
17-20
août
SOLHEIM CUP
LIEU : Des Moines G&CC, États-Unis
CIRCUIT : LPGA Tour

>>> Les résultats

Tout avait bien commencé pour l'Europe. Malgré une foule presque entièrement acquise à la cause des Américaines, les joueuses d'Annika Sörenstam avaient attaqué les foursomes tambour battant, menées par les bouillantes Anglaises Mel Reid et Charley Hull. Menant 2 up après 16 trous, le premier point de cette 15e Solheim Cup leur semblait en effet promis, mais un par et un ultime birdie de Cristie Kerr et Lexi Thompson permettaient aux Américaines d'arracher le point du match nul. Dans le deuxième foursome, la rookie U.S. Danielle Kang enquillait elle aussi un putt assassin sur le green du 18 pour priver Carlota Ciganda et Caroline Masson d'un demi-point, et les USA marquaient leur premier point complet. Anna Nordqvist et la débutante Georgia Hall se chargeaient rapidement de remettre les équipes à égalité, en triomphant proprement 3&1 de Paula Creamer et Austin Ernst.

Enfin Karine Icher et Catriona Matthew, associées dans le dernier foursome du jour face à Gerina Piller et Stacy Lewis, démontraient que le golf reste un jeu de stratégie et de patience. Menées dès le troisième trou, et ce jusqu'au 12 où les Américaines étaient encore 2 up, les vétérans européennes faisaient le dos rond. « C'était un match très difficile dès le début. Elles ne nous ont rien donné. Elles ont très bien joué, ce sont toutes deux d'excellentes joueuses. Mais la porte s'est ouverte au 13 et au 14, et nous avons su saisir notre chance », indique Karine Icher, auteur à ce moment-là de quelques longs putts cruciaux. En tête en sortant du green du 16 grâce à un bogey de leurs adversaires, la paire franco-écossaise empochait le point de la victoire au 18, après un putt de 3 m manqué par Piller. « C'était une journée difficile, un match difficile, et nous l'avons gagné. Nous pouvons être fières de nous », concluait la Française.

Si à cet instant l'Europe menait 2,5 à 1,5, rien ne pouvait laisser prévoir que les États-Unis remporteraient les quatre fourballs de l'après-midi. C'est pourtant ce qui s'est produit, avec quatre victoires nettes et sans bavures de duos américains on fire face à des paires européennes ne comprenant ni Icher, ni Matthew, ni Nordqvist, ni Reid, toutes laissées au repos. Ces quatre joueuses majeurs auront très logiquement pour mission de remettre leur équipe à flot lors des foursomes de samedi matin. Karine Icher sera à nouveau associée à Catriona Matthew, à nouveau dans le dernier match, qui les opposeront à Michelle Wie et Danielle Kang à 7 h 46 (14 h 46 en France).


Par Alexandre Mazas
19 août 2017