Accueil / Actus / Pro / LPGA Tour / U.S. Women's Open : Céline Herbin finit en beauté

U.S. Women's Open : Céline Herbin finit en beauté

Jouer le dernier tour d'un U.S. Open dans le par tient toujours de l'exploit, et c'est ce qu'a réalisé Céline Herbin ce dimanche à l'Olympic Club où elle s'est offert une superbe 14e place finale. La Philippine Yuka Saso a gagné en play-off.

Céline Herbin
Elle a signé son meilleur résultat en Majeur. Kathryn Riley / USGA
03-06
juin
U.S. WOMEN'S OPEN
LIEU : The Olympic Club (Lake), États-Unis
CIRCUIT : LPGA Tour

Elle nous l'avait annoncé il y a une dizaine de jours, en amont de ce 76e U.S. Women's Open qu'elle abordait en confiance : « Tous les signaux sont au vert pour me laisser croire que ça va être une belle semaine. » Céline Herbin avait bien raison d'y croire, et a fait ce qu'il fallait pour que ses impressions d'avant-tournoi deviennent réalité. Comme ce putter abîmé au cours d'un vol, dûment réparé quand ce fut possible et, comme par miracle, revenu dans les mains de sa joueuse avec des pouvoirs supplémentaires : après avoir pris 27, 28 et 28 putts lors des trois premiers tours, la native d'Avranches a fait encore mieux ce dimanche, utilisant le flat stick 24 fois seulement pour terminer meilleure putter du tournoi (1,49) !

Pas étonnant qu'avec une telle réussite sur les greens tortueux de l'Olympic Club, Céline Herbin se soit offert un dernier tour pas loin d'être magistral, récompensé par une carte de 71 (par). Bien lancée grâce à trois birdies sur les sept premiers trous, contre un bogey lâché au 2, elle a connu comme beaucoup un passage à vide, concédant quatre bogeys en six trous entre le 10 et le 15. Mais à force de s'accrocher, elle a réussi à revenir dans le par en rentrant une ficelle au 17, puis en boitant une sortie de bunker au 18 sous les hourras de la foule, terminant ainsi par un 71 (par) synonyme de petite remontée au classement. Pour sa deuxième participation à l'open américain, et la dixième à un Majeur, la double lauréate sur le Ladies European Tour se classe à une excellente 14e place (+3 total), ce qui représente de loin son meilleur résultat en Grand Chelem.

Céline Boutier, alignée dans la même partie que sa compatriote et la n°1 mondiale Jin Young Ko (69), a quant à elle vécu un dimanche très compliqué. Nettement moins précise fers en mains que lors des tours précédents, elle n'a attrapé que 9 des 18 greens en régulation, sans parvenir à compenser ces imprécisions sur les greens (33 putts). Avec pas moins de sept bogeys au compteur contre zéro birdies, la Parisienne a donc rendu une frustrante carte de 78 (+7) qui la relègue en 35e position à +10. « C'est dur de finir le tournoi comme ça, car mon jeu a été plutôt bon dans l'ensemble. Mais sur ce parcours, on ne peut pas se permettre de manquer les fairways, autrement ça devient vite très coûteux... Mais j'ai apprécie le tracé, et le défi qu'il nous a proposé », a-t-elle indiqué après sa partie.

La victoire dans ce 76e open américain est revenue, au terme d'un dernier tour riche en retournements de situation, à la Philippine Yuka Saso. Auteur d'une dernière carte de 73 (+2), elle a terminé à -4 total à égalité avec la Japonaise Nasa Hataoka, revenue de l'arrière grâce à un superbe 68 (-3). Les deux Asiatiques sont donc parties en play-off, sans l'Américaine Lexi Thompson, qui comptait pourtant cinq coups d'avance (!) à dix trous de la fin, mais a joué les huit derniers en +5 et signé un très décevant 75 (+4) pour échouer à un coup. En barrage, Saso et Hataoka ont toutes deux réalisé deux pars au 9 puis au 18 (les scores de deux trous-là étaient agrégés), mais de retour au 9 la Philippine s'est adjugé le trophée en rentrant 3 m pour birdie. À 19 ans, 11 mois et 17 jours, elle égale au jour près l'âge record qu'avait la Coréenne Inbee Park lors de sa victoire en 2008, et devient la troisième joueuse non-membre du LPGA Tour à gagner un Majeur en moins d'un an, après Sophia Popov (AIG Women's Open) et A Lim Kim (U.S. Women's Open) l'an dernier.


Par Alexandre MAZAS
7 juin 2021