Accueil / Actus / Pro / Ladies European Tour / Lacoste Ladies Open de France : Joanna Klatten confirme

Lacoste Ladies Open de France : Joanna Klatten confirme

Déjà meilleure Française après la première journée, Joanna Klatten a poursuivi sur sa lancée ce vendredi, en rendant une carte de 70 (-1) pour partager la 2e place. Une journée qui a vu 11 autres Tricolores franchir le cut, et qui a été illuminée par le 64 (-7) de l'Américaine Nelly Korda, largement en tête à -10.

19-22
septembre
LACOSTE LADIES OPEN DE FRANCE
LIEU : Golf du Médoc Resort (Châteaux), France
CIRCUIT : Ladies European Tour

La joueuse : Nelly Korda

Un tour de compétition suffisait visiblement à la 10e joueuse mondiale pour apprivoiser les greens bosselés du parcours des Châteaux. Ce vendredi, lors du deuxième tour du Lacoste Ladies Open de France, l’Américaine a offert un vrai récital : six birdies et un eagle sur son dernier trou (le par 5 du 9), pour un seul petit bogey, consécutif à un trois-putts sur le 17.

La carte de Nelly Korda dans ce deuxième tour.

De tête d’affiche, l’Américaine est devenue tête tout court en l’espace de 18 trous. Avec son total de -10, elle s’élancera dans le troisième tour de samedi avec six coups d’avance sur ses plus proches poursuivantes.

La joueuse française : Joanna Klatten

Joanna Klatten a bien tenu le coup, malgré quelques mises en jeu imprécises au retour.

Dans ce groupe de trois joueuses à -4 figure, aux côtés de l’Espagnole Azahara Muñoz et de l’Anglaise Charlotte Thompson, la meilleure française : Joanna Klatten. Après son -3 du premier acte, elle a signé un 70 (-1) ce vendredi.

Des coups de fer précis et un putter particulièrement chaud lui ont permis de rentrer quatre birdies à l’aller (3, 5 et 6 et 9). Le retour a été un peu moins flamboyant, avec à signaler un seul bogey au 11.

« Je suis très contente de mon jeu des deux derniers jours, confie-t-elle. Je ne vais rien changer, je vais rester dans les mêmes pensées : jouer coup par coup, prendre du plaisir, et surtout jouer intelligemment, car ici, la stratégie, ça compte quand même beaucoup. » Elle ne boude surtout pas cette bonne place à mi-parcours, dans une saison particulièrement compliquée. « C'est sûr que c'est bon pour le moral. Mais il faut accepter, parfois, de prendre des grosses baffes dans la figure pour mieux rebondir. Après, ce ne sont pas des cuts ratés qui vont faire que je vais abandonner, j'ai trop de passion pour ce sport. »

Céline Boutier figure dans le top 5 à mi-parours.

L’une de ses partenaires de jeu du troisième tour sera sa compatriote et camarade Céline Boutier. Comme la veille, la n°1 française a dû concéder deux bogeys, mais a pu rentrer un birdie de plus (quatre au total), et ce malgré des occasions moins nombreuses, de son propre aveu. Avec un 69 (-2) et un total de -3, elle figure en 5e position.

« J’ai trouvé que j’ai un peu moins bien joué qu’hier (jeudi), mais un peu mieux scoré, confirme Céline Boutier. Dans l’ensemble, je suis assez satisfaite, même si j’ai été un peu moins performante sur le grand jeu. »

L’autre joueuse française : Agathe Sauzon

Son 68 (-3) n’est rien de moins que la meilleure carte tricolore du jour. Légèrement décrochée après son score de +3 lors de la première journée, Agathe Sauzon a fait mieux que se rattraper ce vendredi, en rentrant cinq birdies pour trois bogeys.

La carte d'Agathe Sauzon dans ce deuxième tour.
Agathe Sauzon a signé la meilleure carte française de la journée.

« Je suis très contente, j’ai bien tapé la balle, et j’ai quelques putts qui sont rentrés en plus par rapport à hier (jeudi), réagit-elle. J’étais uniquement concentrée sur le fait de jouer coup par coup, et de voir après le résultat. »

Le résultat, justement, est éloquent : 40 positions gagnées au classement, et une 14e place dans le par total qui peut lui laisser de bons espoirs pour le week-end.

Les autres Bleues dans le cut

Dans la partie phare de la matinée, Céline Herbin a signé un 70 (-1).

Astrid Vayson de Pradenne et Céline Herbin occupent cette même 14e place dans le par total. La première a dû se contenter d’un 72 (+1) après un bon début de partie, tandis que la seconde, jouant comme la veille aux côtés de Boutier et Korda, a signé un bon 70 (-1).

Anaïs Meysonnier a connu un peu plus de difficultés dans ce deuxième tour, en rendant une carte de 74 (+3) qui la garde néanmoins largement dans les clous du cut, au 31e rang à +2. Emie Peronnin, quant à elle, a rendu une carte dans le par (71), pour gagner elle aussi son ticket pour les deux derniers tours, en 37e position à +3.

Même carte et mêmes conséquences pour Valentine Derrey, en 44e position à +4, en compagnie d’Emilie Alonso, qui a signé un 74 (+3). Destins croisés pour Mathilda Cappeliez et Isabelle Boineau. La première a souffert ce vendredi, et rendu un 78 (+7) pour passer le cut tout juste, en 60e position à +6. La seconde a signé un bon 69 (-2), et s’est même offert un coup de marge, en postant un total de +5 pour une 53e place.

Enfin, pour son premier Lacoste Ladies Open de France, Candice Mahé fera honneur à sa condition de seule amateure de la semaine jusqu’à dimanche. La joueuse bretonne s’est démenée, en rentrant deux birdies sur ses deux derniers trous, pour rendre une carte de 73 (+2) et prendre elle aussi la 60e place, à +6.

La phrase

Je suis ravie. Céline est comme ma petite sœur sur le tour, ça va être que du bonheur.

Joanna Klatten, à propos de la partie qu’elle partagera samedi avec Céline Boutier. Départ à 12h15.

Le chiffre

4Comme le nombre de coups de différence entre le cut de cette année (+6) et celui de l’année dernière (+2). Sans doute les bourrasques de vent intervenues dans cette fin de journée de vendredi sont-elles à incriminer.

Le post social


Par William LECOQ, au Pian-Médoc
20 septembre 2019