Accueil / Actus / Pro / Ladies European Tour / Lacoste Ladies Open de France : La bonne surprise Klatten

Lacoste Ladies Open de France : La bonne surprise Klatten

Joanna Klatten a signé la meilleure performance française de la première journée, avec une carte de 68 (-3) l’amenant au 4e rang, à deux coups de la tête. Céline Boutier, Mathilda Cappeliez, Anaïs Meyssonnier et Astrid Vayson de Pradenne (-1) sont les quatre autres Françaises à avoir scoré sous le par dans ce premier acte.

19-22
septembre
LACOSTE LADIES OPEN DE FRANCE
LIEU : Golf du Médoc Resort (Châteaux), France
CIRCUIT : Ladies European Tour

Le résumé

Qui a parlé de fatigue consécutive à la Solheim Cup ? Ou de choc thermique, en passant en si peu de jours du réfrigérateur écossais au soleil incisif du Médoc ? S’il s’en trouve, l’Espagnole Azahara Muñoz a apporté une réponse claire, se montrant parfaitement à son aise lors du premier tour de ce Lacoste Ladies Open de France.

Elle a signé une carte de 66 (-5) assortie de six birdies, ce qui lui permet d’occuper la tête en compagnie de la Suédoise Madelene Sagstrom. Cette dernière s’est offert le luxe de signer une carte sans bogey, pour cinq birdies.

Les deux possèdent une longueur d’avance sur la Finlandaise Sanna Nuutinen, première à s’élancer du départ du 1, et qui a rentré pas moins de sept birdies.

La joueuse française : Joanna Klatten

Joanna Klatten n'a commis aucun bogey ce jeudi.

La meilleure Tricolore de ce premier tour n’a pas eu besoin d’autant de birdies pour se hisser en 4e position à -3, aux côtés de Linnea Strom, Charlotte Thompson et Nelly Korda. Mais Joanna Klatten a surtout, comme Sagstrom, livré une journée sans bogey. « Je parlais encore ce matin de Jin-Young Ko (la n°1 mondiale, NDLR), qui avait battu le record de Tiger Woods avec 114 trous sans bogey. Moi, je pense que, dans ma carrière, je dois compter trois parties sans bogey, rigole-t-elle. Mais bon… j’en ai rajouté une. »

Cette belle carte constitue en tout cas la bonne surprise de cette première journée côté français, y compris pour l’intéressée, en phase de profond travail technique. « J’ai vraiment très bien joué, analyse-t-elle. Forcément, ce que je fais pour le moment n’est pas très naturel. J’ai quelques pensées techniques, mais je discutais il y a quelques mois avec Tom Watson, qui me disait qu’il en avait toujours une ou deux, donc ça peut marcher. »

Objectif également cette semaine pour elle : s’habituer à jouer sous pression, avant d’aller jouer les cartes du LPGA Tour dans quelques semaines. « Je voulais absolument jouer deux tournois avant d’aller jouer les cartes, où la pression est multipliée par trois. »

La carte de Joanna Klatten dans ce premier tour.

Les autres Françaises sous le par

Mathilda Cappeliez a signé un premier tour en -1.

Céline Boutier, Astrid Vayson de Pradenne, Anaïs Meyssonnier et Mathilda Cappeliez, toutes les quatre en 12e position à -1, sont les autres Tricolores dans le négatif. La dernière citée a été la première à en terminer. À -3 après dix trous, elle a concédé trois bogeys sur les huit derniers, mais a su réagir avec un bon birdie au 15. « Je suis très contente d’avoir joué sous le par aujourd’hui (jeudi). Avec le vent, c’était un peu compliqué, mais je suis satisfaite de mon score. Ça progresse, et c’est le principal. »

La n°1 française l’a imitée dans l’après-midi, à l’issue d’une partie avec Céline Herbin et Nelly Korda qui a attiré de nombreux spectateurs. Des bunkers trouvés sur ses mises en jeu du 5 et du 10 lui ont coûté ses deux bogeys, qui côtoient sur sa carte trois birdies. « Je suis super satisfaite de ma journée, confie Céline Boutier. J'ai eu un jeu très solide, avec pas mal d'opportunités. C'est vrai que je n'ai pas tout mis, mais j'ai aussi rentré des bons putts, donc ça va dans les deux sens. Je pense que je me suis bien remise de la Solheim Cup. Je me suis pas mal reposée ces trois derniers jours, même si c'est vrai qu'à la fin, c'était un peu plus dur. »

Astrid Vayson de Pradenne a brillé, putter en mains, en fin de partie.

Quelques minutes plus tôt, Astrid Vayson de Pradenne était arrivée au recording avec le même score de 70. Une performance qui doit beaucoup à ses birdies sur les trous 17 et 18. « J'ai eu une vraie confiance devant la balle avec les fers, analyse-t-elle. J'ai une trajectoire beaucoup plus neutre qu'avant. Je suis contente d'avoir été patiente, et d'avoir finalement apprivoisé les greens sur la fin de parcours. »

En matière de bon finish, Anaïs Meyssonnier se défend également, elle qui a signé un birdie sur le par 5 du 9 (son dernier trou) en toute fin d’après-midi pour rejoindre le groupe des -1. « Je me suis plutôt bien sentie, livre-t-elle. Après, je n'ai pas forcément eu un grand jeu extraordinaire. Mais j'ai rentré des bons pars, surtout sur le retour. Ce parcours me convient bien, il est assez large. »

La décla

C'est super sympa de jouer devant le public français, qui est toujours derrière moi. Que ce soit à Evian ou ici, c'est vraiment sympa.

Céline Boutier, très suivie par le public lors de ce premier tour.

Céline Boutier a pu compter sur le soutien du public français.

Le chiffre

8Comme le nombre de Françaises figurant dans le cut provisoire. Cela inclut Justine Dreher (par), Céline Herbin et Emilie Alonso (+1), Jade Schaeffer-Calmels, Ariane Provot, (+2), Marie Fourquier, Agathe Sauzon et Emie Peronnin (+3).

Le post social

Vous voulez connaître l’objectif de Nelly Korda à l’occasion de sa première venue au Lacoste Ladies Open de France ? Suivez son regard...


Par William LECOQ, au Pian-Médoc
19 septembre 2019