Accueil / Actus / Pro / Ladies European Tour / South African Womens Open (LET) : Bon départ pour Vayson de Pradenne

South African Womens Open (LET) : Bon départ pour Vayson de Pradenne

À l'issue d'un premier tour très compliqué pour l'ensemble des joueuses, Astrid Vayson de Pradenne occupe une encourageante sixième place au Cap. À +1, la Française ne compte que deux coups de retard sur la tête partagée par la Suédoise Lina Boqvist et l'Autrichienne Sarah Schober (-1).

Astrid Vayson de Pradenne
La Française reste sur une 53e place la semaine passée en Nouvelle Zélande LET
14-16
mars
INVESTEC SOUTH AFRICAN WOMEN'S OPEN
LIEU : Westlake Golf Club, Afrique du Sud
CIRCUIT : Ladies European Tour

Le résumé

Après une tournée en Australie et en Nouvelle-Zélande, le Ladies European Tour est cette semaine en Afrique du Sud pour un tournoi co-sanctionné avec le Sunshine Ladies Tour. C'est sur le parcours du Westlake Golf Club qu'a débuté ce jeudi le South African Womens Open. Un premier tour qui fut très compliqué pour l'ensemble des joueuses puisque seules deux d'entre elles sont parvenues à rendre des cartes sous le par. Avec leur 71 (-1), a Suédoise Lina Boqvist et l'Autrichienne Sarah Schober partagent la tête du tournoi. Elles devancent d'un coup trois autres joueuses qui sont parvenues à résister au tracé du Cap : Lee-Anne Pace, Silvia Banon et Julia Engstrom, troisièmes dans le par.

Les Françaises

16 joueuses tricolores ont fait le déplacement en Afrique du Sud cette semaine. Meilleure d'entre elles à l'issue du premier tour, Astrid Vayson de Pradenne occupe le sixième rang après avoir mené une belle bataille ce jeudi. Parti du 10, l'Avignonnaise pointait à +2 après 11 trous, avant de poster un beau birdie au 8 pour signer une carte de 73 (+1) et intégrer le Top 10.

Les autres Bleues ont connu plus de difficultés. Avec sa carte de 77 (+6), Marion Duvernay prend la 38e place, un coup devant Valentine Derrey et Julie Berton (49e,+7). À +8, Émie Peronnin, Isabelle Boineau, Flora Peuch et Camille Chevalier sont elles dans les clous pour passer le cut (62e).


Par Sébastien CACHARD-BERGER
14 mars 2019