Accueil / Actus / Pro / Le Tour des Bleus / Le Tour des Bleus (Europe) : Perez impérial

Le Tour des Bleus (Europe) : Perez impérial

Auteur d'un superbe Moving Day ce samedi à Dubaï (67, -5), Victor Perez est dans le coup pour la gagne demain puisqu'il est deuxième, à une longueur du leader. En Espagne, six Françaises passent le cut de la finale des cartes du LET.

Victor Perez
Le Tarbais briguera dimanche une deuxième victoire sur le Tour européen. Andrew Redington / GETTY IMAGES EUROPE - AFP

European Tour : Omega Dubai Desert Classic

>>> Les scores

Ça devient une habitude : semaine après semaine, Victor Perez pointe en haut des leaderboards du Tour européen. L'actuel 41e joueur mondial reste en effet sur une impressionnante série, entamée fin 2019 au WGC en Chine (4e), puis en Turquie (2e) et à la finale de la Race to Dubai aux Émirats arabes unis (20e), et poursuivie il y a quelques jours à Abu Dhabi (2e) ! Cette semaine encore, le joueur formé à Biarritz est en passe de signer une nouvelle performance de premier ordre, puisqu'il occupe le deuxième rang de l'Omega Dubai Desert Classic après trois tours.

La journée avait pourtant mal débuté, avec des bogeys concédés au 4 et au 5 et une carte vierge de tout birdie jusqu'au 7 inclus. « J'ai eu l'impression de bien jouer en début de partie, mais je me suis retrouvé à +2. Il fallait faire le dos rond car le parcours s'ouvre un peu sur le retour avec trois pars 5, et j'ai réussi à saisir mes opportunités », a-t-il déclaré aux caméras du Tour. Grâce à un jeu solide et à un putting une fois de plus incisif, le futur participant au Masters a alors enchaîné les birdies : un premier au 8, puis quatre consécutifs du 10 au 13, et deux enfin pour conclure sa partie ! Auteur d'une carte de 67 (-5), il reste à un coup d'Ashun Wu, qui a lui aussi posté le même score.

Quatre mois à peine après son sacre à St Andrews lors de l'Alfred Dunhill Links Championship, Perez ferait presque figure de favori dans le duel qui l'opposera au Chinois, mais ne sera clairement pas le seul prétendant au trophée. Un coup derrière lui à -9, le tenant du titre Bryson DeChambeau et son compatriote américain Kurt Kitayama partagent la troisième place avec l'Anglais Tom Lewis, eux-mêmes un coup devant un autre Britannique, Eddie Pepperell.

Quant aux autres Français encore en lice, ils partiront sans doute d'un peu trop loin pour se mêler à la lutte. Après son 73 (+1) du jour Romain Langasque est 13e à -5, un coup devant Michaël Lorenzo Vera qui est remonté en 19e position grâce à une superbe carte de 67 (-5). Benjamin Hébert (68) est 23e à -3, Matthieu Pavon (75) est 40e à -1, Julien Guerrier (73) est 53e à +2, et enfin Romain Wattel (76) est 69e à +6.

Ladies European Tour : finale des cartes

>>> Les scores

Après trois premiers tours particulièrement éprouvants pour les joueuses, la quatrième ronde de la finale des cartes du circuit européen a été relativement plus facile, en témoignent les scores sous le par bien plus nombreux. Six Françaises en ont profité pour franchir le cut, fixé à +10, et continuer ainsi à viser une place dans le top 20 synonyme de carte du LET en 2020. À un tour du terme, Manon Gidali est la seule à se situer du bon côté : grâce à son 70 (-1) du jour sur le North Course du resort de La Manga, elle est 19e à +4.

Derrière Anne-Charlotte Mora, joueuse amateur, peut continuer à croire en ses chances puisqu'elle occupe la 27e place à +5 grâce à un 72 (-1) sur le South Course. Emma Grechi, qui a joué 73 (par) sur le même tracé, est elle aussi 27e. Un coup derrière en 38e position à +6 on retrouve Justine Dreher (71, par) et Valentine Derrey (71, par) ; et enfin Anaëlle Carnet (73, par) est 59e à +10.