Accueil / Actus / Pro / Mackenzie Tour - Canada / Canada Life Championship (MacKenzie Tour) : Paul Barjon, n°1 de l’Ordre du mérite

Canada Life Championship (MacKenzie Tour) : Paul Barjon, n°1 de l’Ordre du mérite

En se contentant de la 27e place finale ce dimanche à London (Ontario), le Néo-Calédonien assure toutefois sa première place et valide son billet pour le Korn Ferry Tour 2020. Il bénéficiera d’un droit de jeu complet sur la deuxième division US.  

Après 2017, Paul Barjon va retrouver l'antichambre du PGA Tour ! Mackenzie Tour
12-15
septembre
CANADA LIFE CHAMPIONSHIP
LIEU : Highland Country Club, Canada
CIRCUIT : Mackenzie Tour

Le résumé

Les 55 meilleurs joueurs de la saison 2019 du Mackenzie Tour étaient réunis cette semaine à London (Ontario) pour la « finale » sur le Highland Country Club. Après dix-huit trous, les commandes étaient assurées à -5 (65) par trois hommes, les Américains Eric McCardle et Travis Trace et l’Allemand Yannick Paul. Quatrième à l’issue de ce premier tour avec un solide 66 (-4), le Canadien Taylor Pendrith grimpait pour sa part à la première place de l’Ordre du mérite au dépens de Paul Barjon, 44e après avoir démarré avec un 72 (+2). Vainqueur ici en 2016, le Néo-Calédonien signait seulement son quatrième tour au-dessus du par depuis le début de la saison.

Grâce à un énorme 60 (-10) sans erreur dont neuf birdies sur ses 13 premiers trous, l’Américain Brian Carlson s’emparait de la tête vendredi soir. A -12 (128), il devançait d’une longueur Pendrith, qui confortait plus que jamais sa place de n°1 malgré une infiltration à la cortisone pour soigner une épaule douloureuse. Barjon, lui, rectifiait le tir avec un bon 68 (-2) qui lui permettait de revenir en 39e position dans le par total (140).  

Changement de leader après 54 trous avec Patrick Fisburn, en tête à -15 (195) avec son 64 (-6) du jour. L’Américain laissait à deux coups derrière l’Allemand et jumeau de Yannick, Jeremy Paul. Moins en réussite que la veille avec notamment quatre bogeys concédés sur ses cinq derniers trous, Pendrith glissait à la huitième place du leaderboard (-9) et offrait au jeu des projections de nouveau la place de n°1 de l’Ordre du mérite pour un peu plus de 1 000 dollars canadiens à Paul Barjon, auteur de son côté d’un excellent 66.

Avec un dernier tour conclut en 64 et sans bogey, ce même Fisburn l’emportait à -21 (259) devant ses compatriotes David Pastore (-18) et Eric McCardle (-16). En bouclant sa semaine avec un ultime 69 (-1), Paul Barjon, 27e à -5 (275) décrochait la première place de l’Ordre du mérite avec un total de 127 336 dollars canadiens de gains. Taylor Pendrith, son plus farouche adversaire, terminait deuxième avec 124 590 dollars canadiens. Ancien étudiant de Texas Christian University, le Français bénéficiera d’un droit de jeu complet en 2020 sur le Korn Ferry Tour, la deuxième division US.

La décla de Paul Barjon

Finir n°1 était évidemment l'objectif en début d'année. J'aurais aimé jouer mieux, mais ce fut une excellente expérience de jouer en tant que numéro 1 toute la semaine. C'est toujours un grand exploit de terminer premier et d'obtenir le statut complet du Korn Ferry Tour pour l'année prochaine.


Par Lionel VELLA
16 septembre 2019