Accueil / Actus / Pro / Mackenzie Tour - Canada / Osprey Valley Open (Mackenzie Tour) : Un nouveau triomphe pour Barjon

Osprey Valley Open (Mackenzie Tour) : Un nouveau triomphe pour Barjon

Imperturbable dimanche comme depuis le début de la semaine, Paul Barjon a joué 67 (-5) pour s'adjuger son deuxième trophée de la saison sur le Mackenzie Tour.

Paul Barjon
Le Français passe leader à l'ordre du mérite du circuit canadien. Mackenzie Tour
11-14
juillet
OSPREY VALLEY OPEN
LIEU : TPC Toronto at Osprey Valley, Canada
CIRCUIT : Mackenzie Tour Canada

Le résumé

Nanti d'un coup d'avance au départ du dernier tour dimanche, Paul Barjon a livré un duel épique face au Canadien Taylor Pendrith. Et, pour la deuxième fois cette saison sur le circuit canadien, le Français en est sorti vainqueur. Après un joli chassé-croisé sur les deux premiers tiers du parcours, Barjon a plié l'affaire dans la dernière ligne droite, deux birdies au 15 et au 18 lui ayant permis de 67 (-5). Avec l'impressionnant total de 25 coups sous le par, il devance son rival de trois longueurs, et décroche dans l'Ontario son deuxième succès de l'année, le troisième en carrière avec celui enregistré en 2016. « Mon putting était bon, et tout mon jeu dans l'ensemble était plutôt solide. Je n'ai rien fait d'incroyable, mais rien de mauvais non plus. J'ai juste rentré les putts qu'il fallait sur la fin », a commenté le joueur de 26 ans.

Quelques semaines après s'être imposé au Bayview Place DC Bank Open, cette victoire propulse le natif de Dumbéa à la première place de l'ordre du mérite. Avec près de 100 000 dollars canadiens en banque, et plus de 65 000 d'avance sur le sixième, il peut désormais songer à sa remontée sur le Korn Ferry Tour l'an prochain, même s'il préfère rester prudent : « Nous ne sommes qu'à la moitié de la saison (six tournois sur douze, ndlr), et j'ai déjà deux victoires et une deuxième place. Je suis très heureux de la façon dont j'ai joué jusqu'ici. Mais il reste beaucoup de tournois, et tout peut encore se passer. C'est comme si j'avais un bon score après neuf trous : maintenant, il faut le tenir », a-t-il indiqué.

L'autre Français

Bien placé après deux tours (cinquième), Jérémy Gandon n'a pas réalisé le dernier tour dont il rêvait : avec une carte très colorée de six bogeys et sept birdies, le licencié du RCF La Boulie a rendu un 71 (-1) qui l'a fait retomber au 11e rang, à -17. Il signe cependant son meilleur résultat de la saison sur le Mackenzie Tour : grâce à cette performance, il passe 45e à l'ordre du mérite et s'adjuge le droit de participer à la deuxième partie de la saison.


Par Alexandre MAZAS
15 juillet 2019