Accueil / Actus / Pro / PGA Tour / Masters : Les coulisses du practice

Masters : Les coulisses du practice

Quand on pense Masters on pense Augusta. Quand on pense Augusta, on pense magie. Ce lieu si unique qui fait rêver tous les golfeurs du monde nous en met plein les yeux chaque année, surtout par son tracé mais également par son practice, si spécial lui aussi.

Les images du practice en direct sur le site de la ffgolf de 17h à 19H samedi et dimanche. Crédit / Augusta National
08-11
avril
MASTERS
LIEU : Augusta National Golf Club, États-Unis
CIRCUIT : PGA Tour

Un practice pour une semaine

Une grande zone large et étendue avec quelques cibles et des balles fatiguées, c’est à peu près avec ces mots que l’on peut qualifier le practice de monsieur tout le monde. À Augusta, rien de tout ça. Et en même temps c’est normal. Lorsqu’on cultive l’exclusivité et l’extraordinaire depuis la création du Masters en 1934, on se doit de proposer un practice pas comme les autres et c’est ce que l’Augusta National Golf Club a fait.

Olazábal, derrière le logo du Masters. Crédit / Augusta National

Tout est parti d’un constat fait par l’ancien Président d’Augusta en 2004. Un constat que nous raconte Christophe Muniesa, directeur exécutif de la ffgolf, présent à plusieurs reprises en Géorgie : « Il a tout simplement constaté que le practice était trop court alors ils se sont lancés dans des travaux pour créer un nouveau practice dédié uniquement à la semaine du Masters. Il faut bien se rendre compte que c’est un practice unique monde qui n’est utilisé qu’une semaine par an. Ça colle finalement assez bien avec la mentalité du lieu. »

En 2010, six années après avoir lancé le projet, le nouveau practice est ouvert. Avant d’être là, il y avait un parking et quelques habitations. Pas de quoi refroidir les envies d’Augusta qui fabrique à la place un nouveau spot d’entraînement parfaitement adapté à la performance : « Ce qui rend cet endroit exceptionnel c’est d’abord sa largeur. Il peut accueillir environ 70 joueurs alignés et en tant que spectateur vous avez toujours une vision sur les joueurs. La partie droite est en quelque sorte une réplique du trou numéro 1 et la partie gauche est en dogleg pour pouvoir travailler les trajectoires. C’est tout simplement unique au monde et surtout ce practice offre la possibilité de répéter les coups que vont avoir les joueurs sur le tracé », complète Christophe Muniesa.

Rares sont les zones d’entraînements qui offrent tant de possibilités. Bien sur les balles sont impeccables, l’herbe est d’une qualité remarquable et ce n’est finalement pas une surprise. Mais un practice et une zone de petit jeu comme terrain de jeu idéal pour répéter ses gammes, c’est tout simplement exceptionnel.

Practice version gold

« C’est le practice de nos rêves ! », a déclaré Romain Langasque, interrogé sur son aventure à Augusta en 2016. Taper des balles à côté des meilleurs joueurs de la planète doit être une expérience hors du commun. Mais dans le souvenir du membre de l’European Tour, ce n’est pas ce qui ressort en premier. D’abord parce que observer les champions c’est chouette mais se concentrer sur son entraînement c’est mieux. Et puis surtout parce la banalité des attentions sur ce practice deviennent des détails qui font la différence : « C’est tout bête mais déjà c’est large. Il y a une sensation d’immensité très agréable. Tu peux jouer tous les coups possibles sur ce practice. Il n’y a rien qui dépasse. Quand tu arrives au practice tu sais que tu vas avoir une place direct. Si on compare avec un British Open, où ils sont parfois obligés de bricoler un espace en tenant compte de la topographie du lieu, au Masters c’est du sur mesure. Et puis la zone de petit jeu et le putting green, on dirait un jeu vidéo. »

Même ressenti pour Julien Guerrier qui disputait le Masters en 2007 après sa victoire au British Amateur 2006 : « Je me souviens surtout d’un sol tellement dur que j’avais du changer mes wedges en urgence pour prendre des clubs avec moins de bounce. À part ça, c'est juste magique comme practice. Tu peux rester des heures pour bosser tellement c'est agréable. Et puis même si ce n'est qu'un practice, il se dégage un truc inexplicable. »

Augusta c’est un tout, c’est une ambiance, c’est une atmosphère. Certes c’est le parcours qui lead mais les coulisses et les à côtés du jeu sont tout aussi uniques. Que ce soit le dîner des Champions, le lancement du tournoi par les légendes de la petite balle blanche, Magnolia Lane, la veste verte… bref on ne sait plus où donner de la tête.

Par contre, on sait que samedi et dimanche, de 17h à 19h, vous pourrez vous retrouver sur le site de la ffgolf pour suivre en direct les images du practice. L’occasion parfaite pour découvrir un peu plus les coulisses de ce premier Majeur de l’année comme si vous y étiez.

Le post social

Au cas où vous auriez manqué ça, Bryson DeChambeau a scotché une nouvelle fois le monde du golf avec une séance de dingue au practice, le tout sous les yeux d’un Vijay Singh un peu étonné et blagueur. D’ici la fin de la semaine, d’autres scènes de ce genre auront peut-être lieu. Alors restez connecté !


Par Romain MURAILLE
9 avril 2021