Accueil / Actus / Pro / PGA Tour / Masters : Perez à la peine, Rose en réussite

Masters : Perez à la peine, Rose en réussite

Entame de tournoi très difficile pour Victor Perez, qui a souffert lors du premier tour ce jeudi et a rendu un 78 (+6) qui le place au fond du leaderboard, à quatre coups du cut provisoire. Auteur d'un énorme 65 (-7) l'Anglais Justin Rose est leader avec quatre coups d'avance !

Victor Perez
Le Français n'a réalisé qu'un seul birdie ce jeudi... Kevin C. Cox / GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP
08-11
avril
MASTERS
LIEU : Augusta National Golf Club, États-Unis
CIRCUIT : PGA Tour

Le Français : Victor Perez

Cinq mois après des débuts honorables (46e), Victor Perez a pris ce jeudi le départ de son deuxième Masters, dans des conditions radicalement différentes de novembre. Adieu aux fairways et greens ramollis par l'humidité automnale, et welcome back à l'Augusta National Golf Club tel qu'on le connaît habituellement en avril, c'est-à-dire ferme et rapide. Sauf que cette année, et notamment ce jeudi lors d'un premier tour dont la moyenne de score a atteint 74,5 (pour un par 72...), les conditions de jeu n'étaient pas juste fermes et rapides, mais excessivement fermes et rapides ! Sur les tees de départ, le Français s'en est parfaitement accommodé, comme l'indiquent des statistiques de long jeu supérieures à la moyenne du champ : 71 % de fairways touchés au drive, 61 % de greens pris en régulation, contre 66 et 57 % respectivement.

Mais sur les greens, le 29e joueur mondial a vécu un calvaire, concédant sept bogeys contre un unique birdie arraché au trou n° 15, le dernier par 5 du tracé. Doté de l'une des plus mauvaises statistiques du champ dans le secteur du putting (1,83 putts par green en régulation), Perez n'a tout simplement pas pris la mesure des greens ce jeudi. Avec cette carte de 78 (+6), il se retrouve 75e au leaderbard, et devra cravacher ce vendredi pour espérer franchir le cut. Il devra pour cela terminer parmi les 50 premiers, un club qui se situe pour l'instant à +2 total, quatre coups devant lui. Toujours flanqué de l'Américain Jason Kokrak et l'Australien Marc Leishman, Perez entamera sa deuxième ronde à 9 heures locales (15 heures en France).

Le leader : Justin Rose

Parti une grosse heure avant le dernier groupe ce jeudi, Justin Rose a joué toute sa partie dans les conditions les plus sévères de la journée. Son début de parcours s'en est d'ailleurs ressenti, avec un bogey dès le 1, un trou n° 2 mal négocié avec seulement un par sur ce par 5 le plus scorable du jour, et un nouveau bogey au 7 suite à un mauvais trois-putts. Un coup de bois 3 chanceux au 8 lui offrait une occasion en or de revenir dans le par, que le champion olympique de 2016 s'empressait de concrétiser en rentrant son putt pour eagle. Derrière, la machine s'emballait : l'Anglais enquillait sept birdies sur les dix trous suivants pour signer un 65 (-7) d'anthologie ! Auteur de son meilleur en carrière sur ce parcours, l'ex-numéro 1 mondial, deuxième ici en 2015 et 2017, est donc le premier leader de ce 85e Masters, quatre coups devant ses plus proches poursuivants...

Les poursuivants

Jusqu'à la performance hors du commun de Rose, on s'extasiait de voir signer la moindre carte sous le par, tant ce premier tour a mis à l'épreuve les meilleurs joueurs du monde. Avant l'Anglais, seuls le Japonais Hideki Matsuyama et l'Américain Brian Harman avaient brisé la barre des 70, rendant l'un comme l'autre de superbes 69 (-3). Un coup derrière en 70 (-2), se partageant la quatrième place, on retrouve un quatuor comprenant le vainqueur de 2018 Patrick Reed, son expérimenté compatriote américain Webb Simpson, et les rookies Christiaan Bezuidenhout et Will Zalatoris.

Parmi les favoris, c'est Jordan Spieth qui s'en sort le mieux avec un 71 (-1) qui le place huitième. Jon Rahm (72) est 13e, Justin Thomas et Collin Morikawa (73) sont 20e, le tenant du titre Dustin Johnson (74) est 30e aux côtés de Brooks Koepka et Tony Finau, tandis que Rory McIlroy a une fois de plus mal démarré et se retrouve 60e à hauteur de Bryson DeChambeau et Sergio García avec une carte de 76 (+4).

La stat'

74,52La moyenne de score lors de ce premier tour, nettement supérieure aux 71,41 de l'édition 2020 en novembre ! Seuls 12 joueur ont battu le tracé jeudi, contre 53 il y a cinq mois...

Le coup du jour

Le trou-en-un réalisé par Tommy Fleetwood au 16, le 32e dans l'histoire du tournoi et le 23e sur ce dernier par 3 du tracé. Pour l'Anglais, qui a par ailleurs joué 74 (+2), c'est le deuxième trou-en-un consécutif en tournoi après celui réalisé lors de sa dernière apparition sur le circuit au WGC-Dell Technologies Match Play il y a quinze jours !


Par Alexandre MAZAS
9 avril 2021