Accueil / Actus / Pro / PGA Tour / Masters : Perez finit sur une bonne note, « DJ » sacré

Masters : Perez finit sur une bonne note, « DJ » sacré

Victor Perez a conclu son premier Masters de manière positive, en rendant une carte finale de 72 (par) qui lui permet de se classer 46e. Héros du jour, Dustin Johnson a enfilé sa première veste verte en établissant un nouveau record de vingt coups sous le par !

Victor Perez
Le Français a joué trois tours dans ou sous le par pour sa première à Augusta. Augusta National
12-15
novembre
MASTERS
LIEU : Augusta National Golf Club, États-Unis
CIRCUIT : PGA Tour

Le Français

Pour Victor Perez, cette première participation au Masters a certainement été riche d'enseignements sur son niveau de jeu, et l'écart qui le sépare encore des tout meilleurs mondiaux. Solide durant les deux premiers tours (70-71), à la peine lors du troisième (76), il a bouclé son tournoi sur une note positive, en arrachant un ultime 72 (par). Aidé par un long jeu mieux réglé qu'hier (71 % de fairways pris au drive, 61 % de greens touchés en régulation) le golfeur de 28 ans a alterné le bon et le moins bon ce dimanche sur le parcours de l'Augusta National Golf Club. Le bon : birdie au 13 après avoir touché en deux le green de ce par 5, birdie au 18 grâce à un putt de 5 m plein trou, birdie au 2 grâce à un bon putt depuis la bordure du green, et birdie au 9 d'une belle ficelle à 7 m. Le moins bon : bogey au 15 suite à une balle dans l'eau (son approche, très mal récompensée, n'est pas restée sur le green), double bogey au 1 avec chip-trois putts depuis la bordure, et bogey au 3 après un putt qui a traversé le green.

Au final le 36e joueur mondial termine la journée dans le par grâce à son ultime birdie au 9, et conclut son tournoi à +1 total, en 46e position. Perez peut donc sortir de son premier Masters la tête haute, et reviendra certainement dans cinq mois pour la 85e édition avec quelques axes d'amélioration, notamment sur les par 5 où il affiche le maigre total de quatre birdies sur la semaine (avant-dernier des joueurs ayant franchi le cut).

Le vainqueur

Grandissime favori au départ ce matin vu ses quatre coups d'avance et le contrôle manifestement total qu'il exerçait sur son jeu depuis le début de la semaine, Dustin Johnson n'a pas tremblé ce dimanche. Malgré deux petites erreurs en début de partie (bogeys au 4 et au 5) le numéro 1 mondial est parvenu à garder ses distances grâce à trois birdies sur l'aller, au 3, au 6 et au 8. Pas vraiment mis sous pression par ses rivaux - Cameron Smith et Sungjae Im sont très brièvement revenus à un coup - le Bombardier de Caroline du Sud a déroulé sur le retour, franchissant le délicat enchaînement 10-11-12 sans dégâts avant d'enquiller trois birdies de rang du 13 au 15. Avec une carte finale de 68 (-4), meilleur score du jour, l'homme au 23 titres sur le PGA Tour en a donc ajouté un 24e, son deuxième en Majeur après l'U.S. Open en 2016.

Au passage, « DJ » a égalé ou battu quelques records notables du Masters : il a rejoint un groupe de onze joueurs vainqueurs après avoir été en tête (leader ou co-leader) depuis le premier tour ; il est devenu le premier numéro 1 mondial à s'imposer à Augusta depuis Tiger Woods en 2002 ; et surtout il a battu le record de scoring sur quatre tours, son -20 total surpassant les -18 réalisés par Woods en 2002 et Jordan Spieth en 2015 ! Désormais double vainqueur de Majeur, le patron de la planète golf reviendra défendre son titre dans cinq mois pour un Masters à nouveau printanier qui s'annonce déjà palpitant...

67-68-69-69Les cartes de l'Australien Cameron Smith (2e à -15), qui est devenu le premier joueur de l'histoire à aligner quatre cartes sous les 70 à Augusta !


Par Alexandre MAZAS
15 novembre 2020