Accueil / Actus / Pro / PGA Tour / Masters : Qui pour succéder à Reed ?

Masters : Qui pour succéder à Reed ?

La 83e édition du premier Majeur de la saison, qui aura lieu du 11 au 14 avril à l'Augusta National Golf Club (Géorgie), s'annonce plus ouverte que jamais. Tour d'horizon des prétendants à la succession de l'Américain Patrick Reed, sacré en 2018.

Patrick Reed
Patrick Reed lors de sa victoire à Augusta en 2018. DAVID CANNON / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP
11-14
avril
MASTERS
LIEU : Augusta National Golf Club, États-Unis
CIRCUIT : PGA Tour

Comme chaque année depuis sa création en 1934, le Masters marque le réel coup d'envoi de la saison sur la planète golf. Premier Majeur du calendrier, le tournoi fondé par la star de l'Entre-deux-guerres Bobby Jones et l'homme d'affaires Clifford Roberts rassemblera, du 11 au 14 avril, la crème du golf mondial. Dans le lieu chargé de tradition qu'est l'Augusta National Golf Club et son mythique par 72 décoré d'azalées en pleine floraison, le plus petit champ de la saison – 87 « invités » cette année – va en découdre pour l'un des plus prestigieux trophées sportifs du monde : la fameuse veste verte, remise au vainqueur par le lauréat de l'édition précédente.

McIlroy sur sa lancée du Players Championship ?

Sacré en 2018, Patrick Reed sera évidemment présent pour défendre son titre. Mais l'Américain aura fort à faire face à ses collègues, au premier rang desquels Rory McIlroy. Vainqueur mi-mars du Players Championship, l'officieux cinquième Majeur de la saison, le Nord-Irlandais pointe actuellement au premier rang de la FedExCup. À bientôt 30 ans, il vise toujours un premier titre à Augusta, qui lui permettrait de compléter son Grand Chelem en carrière. Comme presque tous les autres membres du top 15 mondial actuel, parmi lesquels on peut citer les Américains Dustin Johnson, Brooks Koepka et Justin Thomas, l'Anglais Justin Rose ou encore l'Italien Francesco Molinari, McIlroy court toujours après un triomphe en Géorgie.

Woods et Mickelson, encore et toujours favoris

Seule exception à cette règle, Tiger Woods (12e mondial) brigue une cinquième veste verte, qui le placerait à une unité du record établi par Jack Nicklaus en 1986. Le « Tigre », vainqueur en septembre dernier du Tour Championship – son premier succès en près de cinq ans sur le PGA Tour – est redevenu le chasseur de Majeurs qu'il était du temps de sa splendeur. Enfin débarrassé de ses ennuis physiques, l'homme aux 80 victoires sur le circuit américain, dont 14 dans les tournois du Grand Chelem, figure logiquement parmi les favoris. C'est le cas également de Phil Mickelson, triple vainqueur de l'épreuve, qui est lui aussi un candidat sérieux à la victoire cette année suite à son succès à Pebble Beach au mois de février.

Certains lauréats des récentes éditions du Masters, tels que Sergio Garcia, Jordan Spieth, Bubba Watson ou Adam Scott, peuvent eux aussi nourrir de solides ambitions. À moins qu'un vainqueur plus ancien, comme Vijay Singh, Angel Cabrera, Bernhard Langer ou Fred Couples, ne crée la sensation en profitant de leur connaissance incomparable des pièges du tracé ! Quoi qu'il en soit, le 83e Masters s'annonce d'ores et déjà mémorable.


Par Alexandre MAZAS
9 avril 2019