Accueil / Actus / Pro / PGA Tour / U.S. Open : Koepka, la passe de trois ?

U.S. Open : Koepka, la passe de trois ?

Récent vainqueur de l'US PGA Championship et double tenant du titre, Brooks Koepka vise cette semaine à Pebble Beach un troisième sacre consécutif à l'U.S. Open, un exploit qui n'a été réalisé qu'une seule fois dans les 118 années d'existence du tournoi.

Brooks Koepka
Le Floridien vise un troisième sacre consécutif dans son open national. ROSS KINNAIRD / GETTY IMAGES NORTH AMERICA - AFP
13-16
juin
U.S. OPEN
LIEU : Pebble Beach Golf Links, Etats-Unis
CIRCUIT : PGA Tour

Koepka pour l'Histoire

Sur le mythique parcours de Pebble Beach Golf Links, qui accueille cette semaine l'U.S. Open pour la sixième fois, Brooks Koepka se présente comme le grandissime favori de la 119e édition de son open national. Le Floridien, redevenu numéro 1 mondial depuis sa victoire à l'US PGA Championship le mois dernier, vise un triplé historique après ses succès en 2017 à Erin Hills et l'an passé à Shinnecock Hills. Dans toute l'histoire du tournoi, un tel exploit n'a en effet été accompli qu'une seule fois, par l'Écossais Willie Anderson en 1905. Revenu à la compétition la semaine dernière à l'open du Canada après deux semaines off, « B. K. » n'a certes pas spécialement brillé, terminant à une anonyme 50e place, mais il sera néanmoins l'homme à battre à partir de jeudi sur l'exquis tracé californien. Koepka prendra le départ du premier tour à 13 h 47 jeudi (+9 en France) aux côtés de l'Italien Francesco Molinari et de l'amateur norvégien Viktor Hovland, vainqueur de l'U.S. Amateur l'an dernier.

Woods, dix-neuf ans après ?

Comme toujours, Tiger Woods est lui aussi un favori évident. L'homme aux 15 Majeurs est un triple vainqueur de l'U.S. Open, sa première victoire ayant été signée ici même, à Pebble Beach, lors de la légendaire édition 2000 qu'il remporta avec 15 coups d'avance ! Vainqueur début avril à Augusta de la première levée du Grand Chelem, le Californien reste sur une neuvième place au Memorial Tournament il y a dix jours dans l'Ohio. En cas de succès sur la péninsule de Monterey, il rejoindrait Anderson, Bobby Jones, Ben Hogan et Jack Nicklaus dans le clan des quadruples lauréats de l'U.S. Open. Le « Tigre » disputera ses deux premiers tours en compagnie de deux autres anciens vainqueurs, son compatriote Jordan Spieth (2015) et l'Anglais Justin Rose (2013).

Mickelson à la poursuite du Career Grand Slam

Depuis son succès au British Open en 2013, Phil Mickelson n'est qu'à un titre du Grand Chelem en carrière. Le seul Majeur qui manque à son palmarès n'est autre que l'U.S. Open, un tournoi dans lequel il collectionne le chiffre record de six deuxièmes places... Souvent placé mais jamais gagnant, le génial gaucher tient cette année l'occasion de combler sa principale lacune sur l'un de ses parcours fétiches. Avec cinq victoires à son actif au Pebble Beach National Pro Am, la dernière au mois de février, « Lefty » est en effet le joueur le souvent titré sur la côte californienne. À quelques jours de son 49e anniversaire, il pourrait du même coup devenir le plus vieux golfeur à remporter un Majeur ! Rendez-vous au départ du 10 jeudi à 8 h 13 en compagnie de l'Américain Dustin Johnson et du Nord-Irlandais Graeme McDowell, héros du dernier U.S. Open à Pebble Beach, en 2010, un coup devant Grégory Havret.

Deux Frenchies dans le champ

Si le Rochelais n'est pas parvenu à se qualifier il y a huit jours à Walton Heath, deux autres Tricolores sont repartis de la banlieue de Londres avec un ticket pour cet U.S. Open : Clément Sordet et Matthieu Pavon. Le Lyonnais, qui a réalisé six birdies sur ses six derniers trous pour décrocher son billet, fait son retour sur un parcours qui lui a souri par le passé : en 2011, alors qu'il était étudiant à l'université Texas Tech, il y avait remporté la Carmel Cup. L'élève de Benoît Ducoulombier prendra le départ de son premier U.S. Open à 7 h 07 avec l'Américain Tom Hoge et l'Espagnol Adri Arnaus. Quant au Bordelais, il participe au tournoi pour la deuxième année d'affilée, et tentera de faire au moins aussi bien que la belle 25e place décrochée l'an passé à Shinnecock Hills. Départ en toute fin de journée jeudi (14 h 31) avec l'amateur local Chandler Eaton et l'Anglais Callum Tarren.


Par Alexandre MAZAS
11 juin 2019