Accueil / Actus / Pro / PGA Tour / WGC-FedEx St. Jude Invitational : un grand millésime

WGC-FedEx St. Jude Invitational : un grand millésime

Rebaptisé et délocalisé depuis 2019, le WGC-FedEx St. Jude Invitational 2020 affiche un plateau d’exception avec la présence de 44 des 50 premiers mondiaux. Parmi eux, Victor Perez, qui prend part à son troisième Championnat du monde en neuf mois seulement…

30 juil. -
2 août
WGC-FEDEX ST. JUDE INVITATIONAL
LIEU : TPC Southwind, Etats-Unis
CIRCUIT : PGA Tour

Le tournoi
Il aurait dû se disputer du 2 au 5 juillet 2020. Mais la pandémie liée au Covid-19 en a décidé autrement. Le WGC-FedEx St. Jude Invitational a remplacé depuis 2019 le WGC-Bridgestone Invitational (entre 2006 et 2018) qui se jouait habituellement à Akron (Ohio) sur le Firestone Country Club. Le tournoi s’est aussi appelé le WGC-NEC Invitational, entre 1999 et 2005. Avant 2019, ce Championnat du monde n’a été qu’une seule fois « délocalisé ». C’était en 2002, au Sahalee Country Club de Sammamish (Washington). 

La dotation
10,5 millions de dollars (8 963 293 euros) sont mis en jeu cette semaine dans le Tennessee. Ce qui en fait le troisième tournoi le mieux doté de la saison après les 15 millions du PLAYERS Championship (annulé après un tour) et les 11 millions du PGA Championship (6-9 août). Le montant total du Masters (12-15 novembre) n’est jamais communiqué par l’organisation mais il avoisine – si ce n’est dépasse - la dotation de l’UPSGA. 

Le parcours
Le TPC Southwind, un par 70 (depuis 2005) de 6 619 mètres, a accueilli durant 30 ans le FedEx St. Jude Classic, étape incontournable du PGA Tour, avant d’être hôte d’un Championnat du monde depuis l’an passé. Dessiné par Ron Prichard, il a subi quelques retouches à partir de 2004 sous la direction de Loren Roberts. La moyenne de scores en 2019 était de 69,504. 

Record du parcours
Deux golfeurs détiennent le record du parcours depuis son intronisation en Championnat du monde. Jon Rahm et Rory McIlroy, actuellement numéros 1 et 2 mondiaux, ont ainsi rendu la même carte de 62 (-8) en 2019. Au premier tour pour l’Espagnol, au troisième pour le Nord-Irlandais. 

Tiger Woods
Contrarié par son dos, Tiger Woods a décidé de ne pas prendre part au tournoi. L’ancien n°1 mondial est toutefois le recordman de victoires dans ce Championnat du monde. Il a en effet remporté l’épreuve à huit reprises : 1999, 2000, 01, 05, 06, 07, 09, 13. Trois Européens ont également inscrit leur nom au palmarès : Darren Clarke (2003), Rory McIlroy (2014) et Shane Lowry (2015). 

Victor Perez
Le seul Français engagé cette semaine dispute son troisième Championnat du monde. 53e au WGC-Mexico Championship le 23 février, il avait pris une superbe 4e place au WGC-HSBC Champions le 3 novembre à Shanghai (Chine). Présent sur le PGA Tour depuis la reprise de la compétition le 11 juin, le Tarbais n’a pas franchi le moindre cut en trois départs. 

Un champ d’exception
78 joueurs de 19 pays différents sont présents à Memphis. Quarante-quatre des cinquante premiers mondiaux (neuf des dix premiers mondiaux) sont au départ. Jamais un tournoi n’avait réuni un aussi prestigieux plateau en 2019-20. Ont fait l’impasse : Adam Scott (n°9 mondial), Tiger Woods (n°15), Justin Rose (n°17), Francesco Molinari (n°33), Lee Westwood (n°36) et Shugo Imahira (n°50). 

Le tenant du titre
Brooks Koepka avait décroché son premier WGC avec trois coups d’avance sur Webb Simpson. Le Floridien était alors devenu le 6e joueur de l’histoire à gagner un Majeur (USPGA) et un WGC la même année.  


Par Lionel VELLA
29 juillet 2020