Accueil / Actus / Pro / Staysure Tour / Paris Legends Chp (ST) : Cinq Français au départ mais sans Thomas Levet

Paris Legends Chp (ST) : Cinq Français au départ mais sans Thomas Levet

Membre d’honneur à La Boulie depuis 1994, Thomas Levet se faisait un plaisir de prendre part au Paris Legends Championship, sur le parcours qui l’a vu naître au golf. Mais blessé aux côtes, il doit déclarer forfait. Jean-François Remésy, Jean Van de Velde, Marc Farry, Roger Sabarros et Jean-Pierre Sallat défendront les couleurs tricolores entre jeudi et samedi.

Blessé aux côtes, Thomas Levet doit finalement se résoudre à déclarer forfait Phil Inglis / Getty Images Europe - AFP
11-13
octobre
PARIS LEGENDS CHAMPIONSHIP
LIEU : Golf de la Boulie, France
CIRCUIT : Staysure Tour

Un vrai coup dur ! Thomas Levet, 50 ans depuis le 5 septembre, se faisait un véritable plaisir de prendre part à la 3e édition du Paris Legends Championship, seule étape française du Staysure Tour, le Circuit européen des plus de 50 ans. Mais le week-end dernier, dans le froid et la pluie du Farmfoods European Senior Master disputé à Coventry (Angleterre), le vainqueur de l’Open de France 2011, pour sa première dans cette catégorie senior, s’est blessé aux côtes. 

Au millimètre près 

« Je n’avais pas trop mal joué pendant une journée et demi, reconnait le plus beau palmarès français sur l’European Tour. Mais j’ai ensuite subi le froid, la pluie et même le gel… Et je me suis fait mal à un muscle intercostal durant le deuxième tour. Le dernier jour, je ne pouvais quasiment plus soulever un club de golf. Cette blessure tombe évidemment au mauvais moment. Je suis membre d’honneur à La Boulie depuis 1994, plus précisément lorsque j’avais gagné ma carte sur le Circuit US. Je m’étais préparé à jouer ce tournoi qui me tenait à cœur. Je l’avais joué avant de partir en Angleterre et la semaine d’avant aussi… »

Avant de poursuivre, la mort dans l’âme :
« C’est à La Boulie que j’ai joué pour la première fois sous les 100. Je devais avoir douze ans. C’est aussi là-bas que j’ai disputé ma première compétition. C’était avec mon père. J’avais huit ou dix ans je crois. J’avais fait un super air-shoot avec le driver. Je voulais taper tellement fort que je suis passé à côté de la balle. C’est aussi à La Boulie que j’ai joué pour la première fois sous le par sur neuf trous… C’est encore à La Boulie que j’ai joué la première fois avec des pros (Jean-Marc Simon et Charles Victor). J’avais 14 ans… J’ai tellement de souvenirs de cet endroit… Mes premiers entraînements, mes premières compétitions… Je connais le parcours de la Vallée comme ma poche, au millimètre près… » 

Ian Woosnam, Thaworn Wiratchant… 

Il y aura donc non pas six représentants français mais cinq pour ce Paris Legends Championship 2018. Vainqueur du Swiss Open le 8 juillet dernier, quinzième de l’Ordre du mérite avec 139 974 euros de gains, Jean-François Remésy est bien entendu la meilleure chance tricolore. Dans son sillage, on retrouve Jean Van de Velde, dont le meilleur résultat en 2018 demeure une 24e place obtenue la semaine passée en Angleterre, Marc Farry, 51e à l’Ordre du mérite, Jean-Pierre Sallat et Roger Sabarros, qui bénéficie d’une invitation.

Face à eux, quelques grands noms du golf européen et mondial tels les Gallois Ian Woosnam, que l’on présente plus, et Phillip Price, le Suédois Magnus P. Atlevi, victorieux de la première édition du Paris Legends au Golf National en 2016, ou encore le Thaïlandais Thaworn Wiratchant, numéro 1 asiatique en 2005 et 2012.    

L’ancêtre de la Ryder Cup à La Boulie

Le par 72 de la Vallée (5 918 mètres) a accueilli à 20 reprises l’Open de France de Golf. Le grand Severiano Ballesteros y détient toujours le record du parcours avec un score de 61 réalisé en 1986. Tiger Woods y a joué les Championnats du Monde Amateur en 1994. C’est encore au RCF-La Boulie que la France avait battu en 1913 les Etats-Unis dans un format qui allait être repris dans les années 20 par Samuel Ryder, fondateur de la fameuse coupe qui porte son nom.

Et oui, l’ancêtre de cette compétition biennale qui a vu l’Europe défaire les Américains il y a moins de quinze jours au Golf National (17,5 à 10,5) a été inventée sur les pelouses du club le plus titré du pays : 17 championnats de France par équipe messieurs (Trophée Gounouilhou), 10 championnats de France par équipe dames (Trophées Golfer’s) et 10 titres de Champion d’Europe des clubs (6 chez les hommes et 4 chez les dames). Le RCF-La Boulie est également le tenant du titre de Champion d’Europe des clubs Messieurs. Mélange de sportivité et de convivialité, le RCF-La Boulie cultive le même amour du jeu que le Paris Legends Championship. 


Par Lionel VELLA
9 octobre 2018