Optimisation du retour veineux pendant et après l'effort chez le golfeur

Le Docteur Olivier Vives, médecin de la Ligue Nouvelle-Aquitaine, analyse un point santé souvent ignoré des golfeurs.

Le Veinoplus est notamment utilisé lors du Championnat de France des Jeunes pour faciliter la récupération. ffgolf

Très longtemps négligé, le retour veineux combiné avec une bonne hydratation est un élément essentiel pour l’élimination des déchets musculaires produits lors de l’effort ainsi qu’en phase de récupération. Les veines des membres inférieurs doivent faire remonter 5 litres de sang depuis les pieds jusqu’au cœur en luttant contre la pesanteur.

Le système veineux aux membres inférieurs est formé de deux réseaux veineux : un profond le plus important et un superficiel qui prend en charge 10% du volume sanguin.

Durant l'effort

Lors de l’effort musculaire, il y a une grande demande de sang apportée par les artères ce qui donne une charge plus importante au système veineux. Comme le système veineux profond passe au milieu des muscles, ceux-ci, par leur contraction vont augmenter la capacité de drainage, et, donc amener plus de sang vers le haut.

Pendant l’effort, il faut veiller à garder une bonne hydratation, cela aura pour but de diminuer la viscosité sanguine permettant d’augmenter la vitesse du retour veineux. Par ailleurs, il existe des manchons jambiers qui diminuent la dilatation veineuse superficielle lors de l’effort et augmentent la capacité de drainage veineux en optimisant la contraction musculaire sur les veines (peut-être trop rarement utilisés par les golfeurs).

La récupération

Une fois l’effort terminé, il ne faut pas oublier de continuer d’avoir une bonne hydratation, car il va falloir éliminer les déchets musculaires, le plus rapidement possible, pour récupérer au mieux.

Il est recommandé, aussi, de terminer sa douche par une douche froide sur les jambes pour diminuer la dilatation de notre système veineux.

On peut après utiliser une contention par chaussettes (compression classe II le plus souvent) toujours dans le but d’accélérer le retour veineux, afin de récupérer plus rapidement de notre effort, ce qui diminuera les douleurs musculaires, les crampes ainsi que les courbatures. Certaines études ont montré un gain pouvant aller jusqu’à 30% en temps de récupération. Il ne faut jamais porter ces chaussettes de compression la nuit (risque de compression artérielle).

Il existe aussi des systèmes d’électrostimulation dédiée à utiliser après l’effort (Veinoplus  ou Veinoplus Sport), qui entraînent des micro-contractions musculaires, ce qui augmente la chasse veineuse. Le protocole dure 30 minutes avec la nouvelle génération de ces appareils (grande facilité d’utilisation).

Enfin on n’oubliera pas de dormir avec les jambes légèrement surélevées ce qui continuera durant la nuit d’optimiser notre retour veineux.

En conclusion

N’oubliez pas : plus la vitesse sanguine veineuse est élevée plus vite on évacue les déchets musculaires accumulés lors de l’effort. Pour cela, les dispositifs à type de manchons jambiers lors de l’effort, la contention et le Veinoplus après l’effort auront les effets escomptés voire plus s’il existe concomitamment une bonne hydratation avant pendant et après l’effort ce qui est primordial.

Tout cela permettra d’améliorer vos performances sportives en diminuant votre fatigabilité à l’effort surtout lors de la répétitivité des parcours comme dans les Grands Prix.


Par Docteur Olivier Vives
6 mars 2018