Accueil / Actus / Vie des clubs / Le Golf de Joyenval souffle ses 30 bougies

Le Golf de Joyenval souffle ses 30 bougies

Le Golf de Joyenval fête, en cette année 2022, ses 30 ans d’existence. Un anniversaire que le club a célébré avec ses membres, dans un esprit qui constitue son ADN.

Le Golf de Joyenval offre 36 trous à moins d'une vingtaine de minutes de Paris. Golf de Joyenval

« J’ai trouvé là tout ce qui peut caractériser un grand golf : un site exceptionnel, un merveilleux morceau de terre à sculpter et un passé. » De la part d’un architecte de parcours aussi mondialement reconnu que Robert Trent Jones Sr, cette parole avait du poids. Après avoir donné vie, sur le papier, au Golf de Joyenval, il a pu le voir sortir de terre sur une propriété de 220 hectares aux confins de Chambourcy et du Désert de Retz, terrain de chasse des rois de France. C’était il y a 30 ans.

En cette année 2022, le club situé à une quinzaine de minutes de Paris a donc célébré son anniversaire sous forme de fil rouge, avec plusieurs compétitions dédiées, et en point d’orgue, une grande soirée le 10 septembre dernier, sur le thème "Une nuit à l’opéra". « Joyenval est un club assez festif, on ne perd pas beaucoup d’occasions de faire la fête, sourit Marie-Bénédicte Hisquin, membre du comité de ce club associatif. Les 30 ans c’est important, car il y a un renouvellement des membres. On voulait quelque chose de particulier. »

Deux parcours exceptionnels

Non seulement Robert Trent Jones Sr s’est-il émerveillé devant ce lieu, mais il s’est, visiblement, également senti inspiré. Le Golf de Joyenval possède deux tracés de 18 trous, le Parcours de Retz et le Parcours de Marly, faisant tous les deux partie des meilleures réalisations de l’architecte américain sur le sol français. Ceux qui craindraient de croiser deux fois le même parcours peuvent se rassurer : ils se distinguent l’un de l’autre.

« Je dirais qu’ils sont plutôt complémentaires, analyse Kristel Mourgue d’Algue, membre du club et fille de son fondateur, Gaëtan Mourgue d’Algue. Marly est plus le parcours de championnat, avec un enchaînement naturel de trous, ainsi qu’une grande variété de trous et d’angles, et donc toute une palette de coups à taper. Il possède des greens très animés, avec des bunkers dentelés propres à Trent Jones. On peut donc se faire avoir sur les greens, mais également sur les approches et les attaques de green. Et ainsi, ça donne envie d'y revenir. Le Parcours de Retz se joue davantage dans un esprit links, dans le sens où le joueur peut y utiliser les contours et faire rouler la balle. Ça permet aux golfeurs de tous niveaux de prendre du plaisir sur ce parcours. »

Un club tourné vers le sportif

Autre particularité au Golf de Joyenval, qui date là encore de la création du club par Gaëtan Mourgue d’Algue : la volonté d’avoir, à l’instar de ce qui se fait beaucoup dans les pays anglo-saxons, un Head pro à la tête du club. Comprenez quelqu’un qui soit à la fois professionnel de golf, mais avec, également, des compétences en ce qui concerne le greenkeeping et la gestion des équipes dans tous les domaines.

« Mon père voulait avoir un Head pro à l’anglosaxonne, une personne qui dirige le club à 360°, explique Kristel Mourgue d’Algue. Ça permet de donner une densité sportive au club. » En témoignent la présence des différentes équipes du club à haut niveau, ou encore le dynamisme de l’école de golf. Aujourd’hui, ce rôle à la tête du club est endossé par Nicolas Blactot, présent au club depuis une quinzaine d’années et qui a pris la direction courant 2022.

La qualité de service avant tout

Depuis 30 ans, le Golf de Joyenval vit également dans le souci permanent de proposer à ses membres une haute qualité de service. Du caddie master au practice, des parcours au restaurant, les quelque 420 membres et leurs invités ont tout mis à leur disposition pour passer un bon moment de golf (et d’après-golf). « C’est une qualité de service qu’on retrouve très peu en France, et avec une table qui est l’une des meilleures de France, note Kristel Mourgue d’Algue. Mon père, quand il a créé ce golf, estimait que le restaurant devait être un service aux membres. »

Tout en célébrant cet anniversaire, le club est, bien entendu, également tourné vers l’avenir. « On est à la recherche de nouveaux membres, précise Marie-Bénédicte Hisquin. Il faut renouveler les membres, et donc pour ça, investir dans l’avenir. Nous avons une politique très volontaire pour qu’il y ait plus de jeunes qui viennent. En ce sens, nous avons modifié notre grille tarifaire. On investit également beaucoup pour la qualité du terrain. Tout l’arrosage a été refait en 2020. Bref, on fait tout ce qu’il faut pour. »

--------------------------------------

Kristel Mourgue d'Algue, qui est-elle ?
Ancienne joueuse du circuit européen qu'elle a rejoint après avoir emporté le titre de championne universitaire américaine, Kristel Mourgue d'Algue est aujourd'hui copropriétaire du Grand Saint Émilionnais Golf Club et consultante pour la chaîne Golf+.


Par William LECOQ
30 septembre 2022