Accueil / Élite / Circuits Pro Féminins / LET Access Series / Calendrier / 2016 / WPGA International Challenge / WPGA International Challenge (LETAS) : le jour de gloire d'Eva Gilly !

WPGA International Challenge (LETAS) : le jour de gloire d'Eva Gilly !

Dix-huit ans depuis le 3 juin dernier, Eva Gilly, passée professionnelle en octobre 2015, ne perd pas de temps. Au bout de six tournois disputés cette saison sur le LETAS, la jeune parisienne décroche son premier succès. Avec la manière grâce à une dernière carte de 68 (-4) et un score final de 205 (-11). L'Autrichienne et n°1 à l'Ordre du mérite, Sarah Schober, termine à trois longueurs. Alexandra Bonetti grimpe sur la troisième marche !

Six tournois sur le LETAS en 2016 et déjà une victoire pour l'élève de Frank Schmid
06-08
octobre
WPGA INTERNATIONAL CHALLENGE
LIEU : Stoke by Nayland Hotel Golf & Spa, Angleterre
CIRCUIT : LET Access Series

>>> Les scores

Quelle semaine pour Eva Gilly ! Seulement 21e au soir de la première journée avec une carte de 73 (+1), la jeune golfeuse native du Chesnay (78) s'est "révoltée" le lendemain en claquant un énorme 64 (-8) sans la moindre erreur. Relancée pour la gagne, seule deuxième à un coup derrière la redoutable Sarah Schober, n°1 de l'Ordre du mérite, l'élève de Frank Schmid n'a pas tremblé lors du dernier tour. Mieux, avec une dernière carte de 68 (-4) tout en panache grâce à quatre derniers birdies entre les trous 14 et 18 et un score final de -11 (205), elle laisse sa principale concurrente autrichienne à trois coups derrière. A dix-huit ans, seulement, professionnelle depuis un an tout juste, celle qui n'avait jusque-là passé que deux cuts en cinq départs cette saison en raison de soucis physiques s'offre sa première victoire sur le LETAS. Celle-ci en appelle évidemment d'autres, au plus haut niveau cette fois. " Cela fait longtemps que je n'ai pas joué, explique l'étonnante lauréate sur le site officiel du LETAS. Je me suis blessée en accumulant les séances d'entraînements. Je suis restée dix mois sans disputer le moindre tournoi. Ce n'est que mon sixième rendez-vous cette année... " Le golf français s'est particulièrement distingué cette semaine du côté de Stoke (Angleterre) puisque Alexandra Bonetti prend la troisième place ex-aequo à -6 (210) alors qu'Emilie Alonso, longtemps concernée elle aussi par la victoire, finit huitième à -4 (212). Emilie Piquot, dernière joueuse tricolore à avoir franchi le cut vendredi soir, se contente de la 25e place finale à +2 (218). 

 

Par L.V.
8 octobre 2016