Accueil / Élite / Circuits Pro Féminins / Ladies European Tour / Calendrier / 2019 / Lacoste Ladies Open de France / Lacoste Ladies Open de France : Klatten et Boutier remontent sur Korda

Lacoste Ladies Open de France : Klatten et Boutier remontent sur Korda

Joanna Klatten a livré un troisième tour de haute volée, en rentrant huit birdies pour signer un 65 (-6) la plaçant à -10. Au départ du dernier tour, dimanche, elle comptera une petite longueur de retard sur une Nelly Korda un peu moins en verve, tandis que Céline Boutier, seule troisième à -7, n’a pas dit son dernier mot.

19-22
septembre
LACOSTE LADIES OPEN DE FRANCE
LIEU : Golf du Médoc Resort (Châteaux), France
CIRCUIT : Ladies European Tour

La joueuse : Joanna Klatten

La Clodoaldienne n’en finit plus de prouver qu’elle est dans une excellente semaine. Après une journée sans bogey jeudi, puis un bon 70 (-1) vendredi pour se maintenir dans le haut du leaderboard, Joanna Klatten a mis en route la machine à birdies ce samedi.

Pas moins de huit volatiles sont venus s’inscrire sur sa carte, avec notamment un retour flamboyant en 29 (meilleure performance de la semaine sur les neuf derniers). L’interruption de jeu d’une heure et demie, pour cause de forte pluie, n’a perturbé en rien sa bonne dynamique. Preuve en est avec un chip rentré pour birdie sur le 12, sitôt le jeu relancé. Son 65 (-6), meilleure carte du jour, lui permet d'occuper seule le 2e rang, à -10.

Joanna Klatten a rentré huit birdies dans ce troisième tour.
Nelly Korda a calé, mais a trouvé les ressources pour jouer sous le par.

« J’ai vraiment très bien joué, se félicite-t-elle. Une fois de plus, j’ai putté très solidement, j’ai vraiment pris beaucoup de plaisir. La gagne, c’est l’objectif. Je suis ravi de jouer avec Nelly [Korda], car c’est une joueuse de très haut niveau, du top 10 mondial, donc ça ne peut que tirer vers le haut. »

Korda, Klatten, Boutier : une dernière partie royale

Cerise sur le gâteau, Joanna Klatten a vu son retard sur la tête du tournoi passer de six à un coup, Nelly Korda ayant légèrement marqué le pas. L’Américaine avait pourtant pris son rythme de croisière sur le début de partie, avec des birdies au 3, au 5 et au 9 pour passer l’aller en -3.

Mais elle a concédé un premier bogey au 10, puis deux autres au 11 et au 13 après la reprise du jeu. Un birdie sur le par 5 du 14, dont elle avait pris le green en deux, lui a malgré tout permis de rendre une carte de 70 (-1), et de conserver seule la tête à -11.

Céline Boutier sera la troisième joueuse de la dernière partie, ce dimanche. Fidèle à ce qui constitue son jeu depuis le début de la semaine, la n°1 française a profité des deux par 5 de l’aller (le 2 et le 9) pour rentrer deux birdies, concrétisé deux bonnes opportunités consécutives au 6 et au 7 pour passer les neuf premiers en -4, et bien géré ses quelques erreurs sur le retour pour finir sans aucun bogey.

Céline Boutier a livré, ce samedi, sa meilleure carte de la semaine.
Céline Boutier n'a concédé aucun bogey ce samedi.

Au final, son 67 (-4) lui permet de pointer seule au troisième rang à -7, soit quatre coups de la tête du tournoi, avant de jouer une dernière partie qui abrite vraisemblablement la future lauréate de cette édition 2019. En effet, hormis peut-être l’Anglaise Charlotte Thompson, seule en 4e position à -6, le reste du champ paraît irrémédiablement décroché.

« De manière générale, je trouve que j’ai très bien joué, surtout à l’aller, livre Céline Boutier. J’ai eu un bon départ, mais c’est vrai que l’interruption a été dure à gérer. Quand le jeu a repris, c’était un parcours différent, beaucoup plus mou, il a fallu un peu d’adaptation. Je suis un peu déçue pour le retour, car je n’ai pas pu faire autant de birdies, mais je pense que je suis encore en position. »

Les autres Françaises

Pour les dix autres Tricolores à avoir franchi le cut, cette journée de samedi a été moins facile. Céline Herbin a signé un 74 (+3), pour figurer en lisière du top 20, à +3 total. Emie Peronnin est juste derrière, en 28e position à +4, après avoir joué 72 (+1). Après sa bonne deuxième journée, Agathe Sauzon a également souffert, avec un 76 (+5) pour une 32e place à +5.

Candice Mahé, Emilie Alonso et Anaïs Meysonnier sont ensemble au 47e rang, avec des cartes respectives de 72 (+1), 74 (+3) et 76 (+5). Astrid Vayson de Pradenne est juste derrière, 52e à +8, devant Valentine Derrey, 60e à +10. Enfin, Isabelle Boineau est 62e à +11, et Mathilda Cappeliez 65e à +17.

La phrase

On ne sait jamais, demain (dimanche), si j’arrive à faire un score assez bas, ça peut finir en haut.

Céline Boutier, qui devra grappiller quatre coups lors du dernier tour.

Le chiffre

14Comme le nombre de fairways touchés par Joanna Klatten ce samedi. Soit 100 % de réussite. Ça ne m’arrive pas souvent, sourit-elle. Forcément, à partir de là, c’est plus facile de jouer au golf.

Le post social


Par William LECOQ, au Pian-Médoc
21 septembre 2019