Le circuit

Le Ladies European Tour (LET), créé en 1979, est le sommet de la pyramide du golf pro européen féminin.

Son calendrier propose des étapes en Europe bien sûr, mais également en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Asie en début de saison, avant de revenir progressivement en Europe.

En entame de la saison 2017, le tournoi australien de l'ALPG Tour, le Oates Vic Open (9-12 février), avait la particularité d’être le seul tournoi au monde à mettre en scène de façon simultanée un championnat masculin et un féminin sur un même parcours..

Le LET organise une Qualifying School, la Lalla Aicha Tour School, chaque fin de saison, avec des pré-qualifications (ou PQ) sur plusieurs dates en Europe, en Asie et en Amérique du Sud, puis une finale disputée au Maroc, au terme de laquelle le top 30 obtient sa carte pour la saison suivante.  

Depuis la création du Ladies European Tour, les Françaises y ont signé près de 70 victoires.

Marie-Laure de Lorenzi reste la plus titrée des Françaises avec 19 victoires individuelles, devant Gwladys Nocera (14). Patricia Meunier-Lebouc en compte 5, auxquels on peut ajouter un Majeur aux États-Unis (le Kraft Nabisco Championship en 2003), le seul remporté par une Française depuis l'U.S. Open de 1967 de Catherine Lacoste.

À noter encore, la place de n° 1 européenne décrochée par Gwladys Nocera en 2008, place obtenue par Marie-Laure de Lorenzi en 1988 et 1989.

Stéphanie Arricau a été élue « Joueuse de l'année » en 2004, tout comme Gwladys Nocera en 2006 et 2008. Enfin Sandrine Mendiburu a reçu le titre de « Rookie of the Year », ou meilleure débutante, en 1992, un exploit égalé 25 ans plus tard, en 2017, par Camille Chevalier.