Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / Challenge Tour / Calendrier / 2019 / Irish Challenge / Stone Irish Challenge (CT) : Berardo rejoint Perrier et Gros au seizième rang

Stone Irish Challenge (CT) : Berardo rejoint Perrier et Gros au seizième rang

En jouant sous le par (71), Clément Berardo retrouve juste au-delà du top 15 ses compatriotes Damien Perrier et Sébastien Gros. L’Espagnol Emilio Cuartero Blanco reste en tête à -11 mais doit partager son fauteuil avec le Suédois Oscar Lengden.

Malgré les éléments, Clément Berardo résiste au Stone Irish Challenge Luke Walker / Getty Images Europe - AFP
10-13
octobre
IRISH CHALLENGE
LIEU : Headfort Golf Club, Irlande (pays)
CIRCUIT : Challenge Tour

Le résumé

Encore une journée froide à Kells (13 degrés seulement à 16h00) avec de nouveaux des pluies éparses. Le parcours irlandais, qui n’en demandait pas tant, se défend donc un peu mieux encore, la preuve avec seulement ces quatorze cartes signées dans les 60 (sur 63 golfeurs encore en lice). Le 67 (-5) de l’Anglais Todd Clements, seul troisième à -10 et meilleur score du jour, est par conséquent là pour témoigner des conditions difficiles rencontrées par le champ, et ce, depuis le début jeudi de ce Stone Irish Challenge 2019. Seul leader la veille grâce à deux cartes de 67 et 68, l’Espagnol Emilio Cuartero Blanco demeure aux commandes avec son 70 (-2) mais il doit néanmoins partager à -11 (205) son fauteuil avec le Suédois Oscar Lengden. Actuellement 100e de la Road, une victoire demain dimanche permettrait au licencié du Lumine Golf Club, hôte des PQ3 des Cartes européennes, de valider son ticket pour la mini-tournée en Chine qui débute la semaine prochaine. Il s’emparerait du même coup de la 44e place à la Road... 

Les Français

Moving Day difficile pour les Tricolores ayant franchi le cut vendredi soir. Aucun ne progresse en effet au leaderboard. Pourtant, avec son 71 (-1), Clément Berardo ne perd qu’un rang et apparaît à la seizième place à -4 (212), en compagnie de Damien Perrier et Sébastien Gros, respectivement 73 (+1) et 71. Auteur d’un 74 (+2), Mathieu Decottignies-Lafon recule de onze places (20e à -3) alors qu’il faut aller au-delà du top 40 pour trouver Richard Jouven (43e avec un 72) puis Edouard Dubois, qui s’est contenté d’un 75 (+3). Le Bordelais est 52e à +2 (218). Soit vingt places de moins que la veille…


Par Lionel VELLA
12 octobre 2019