Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / European Tour / Calendrier / 2014 / Open de Chine / Alberti : "Ces jeunes sont impressionnants"

Alberti : "Ces jeunes sont impressionnants"

Entraineur d'Alexander Levy depuis son passage pro Alain Alberti côtoyait déjà le Provençal lorsque ce dernier évoluait au Pôle France sous la houlette de Renaud Gris à Terre Blanche, là où son académie est installée. Satisfait des progrès accomplis ces 12 derniers mois par son poulain il souligne également le rôle de la Fédération dans la précocité de l'éclosion des jeunes talents tricolores.

24-27
avril
OPEN DE CHINE
LIEU : Genzon GC, Chine
CIRCUIT : European Tour

Bonjour Alain Alberti on vous imagine très heureux de la victoire de votre élève Alexander Levy mais pas forcément très surpris...
C'est vrai que la veille de son départ pour la Chine lorsque nous nous sommes croisés je venais de passer pas mal de temps avec Alexander et je l'avais trouvé vraiment très bien mais de là à gagner c'est énorme... De manière générale ces jeunes sont impressionnants ils n'ont pas besoin de 10 occasions pour s'imposer. Cette nouvelle génération est vraiment très bien préparée et le mérite revient vraiment au travail et aux structures mises en place par la Fédération depuis plusieurs années.

Vous vous attendiez donc à un tel résultat si tôt dans la saison ?
J'ai reçu un swing en vidéo le mercredi, veille du premier tour, et je l'ai même montré à Patrice Amadieu (le responsable du coaching de la Fédération française de golf) on s'est dit qu'on avait jamais vu Alex swinguer aussi bien. Si le putting suivait je pressentais qu'il allait faire une belle semaine.

Il a beaucoup progressé depuis un an ?
Ce que je retiens surtout, au delà des trois derniers coups de fer fantastiques au 16, au 17 et 18 que je le savais capable de faire, c'est l'attitude ! Dans les moments délicats il est parvenu à parfaitement bien gérer. Je pense à sa fin de partie le samedi et aux 6 ou 7 premiers trous dimanche lorsqu'il a su faire le dos rond et attendre son heure.

Et puis il y a ce double au 15, le trou le plus difficile du parcours, qui aurait pu le déstabiliser ?
Absolument il y a quelques mois après un double bête comme ça il pouvait partir en "live" (sic). Là il a tout de suite choisi de parler au cadet et de ne pas enfouir ça en lui et de ruminer. Cela fait partie des choses que je voulais qu'il fasse. Vous vous souvenez je vous avais dit Il y a un an lorsque nous avions évoqué ensemble lors de l'Alstom Open de France ce qu'il devait encore apprendre et bien c'est exactement ça ! Cette gestion, cette attitude. En revanche les coups qu'il a sortis sur la fin c'est à lui !  Tout le mérite lui revient, il joue au golf de façon incroyable et possède des armes exceptionnelles.

Cette victoire qui change tout, change t-elle aussi la suite de la saison d'Alexander et allez-vous revoir ses objectifs ?
Personnellement j'ai dit à Alex de faire le job de répondre aux sollicitations jusqu'à mardi mais ensuite que je serais là pour lui rappeler de se remettre au travail ce mercredi. Il ne faut pas s'emballer. Dans le cas contraire cela ne sert à rien d'aller à Singapour. On doit se voir fin de semaine prochaine à Terre Blanche mais déjà il est certain qu'il jouera la finale de la Race to Dubai, ce que j'aimerais c'est qu'il termine le plus haut possible dans ce classement du circuit européen pour s'ouvrir la porte de quelques tournois du grand chelem en 2015. Je souhaiterais le voir intégrer le top 100 mondial afin de viser le top 50 très vite. A lui de confirmer.

Propos recueillis par François Scimeca / Crédit Photo : Leadbetter Academy