Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / European Tour / Calendrier / 2016 / Cartes européennes - PQ2 / Cartes européennes (PQ2) : Victor Riu et Fabien Marty aux avant-postes

Cartes européennes (PQ2) : Victor Riu et Fabien Marty aux avant-postes

Parmi les 27 représentants du golf français présents cette semaine en Espagne sur les quatre sites des PQ2, Fabien Marty et Victor Riu signent le tour parfait. 64 (-8) à Valence (El Saler) pour le premier, 63 (-9) pour le second à Castellon (Panoramica). Sans la moindre erreur. Ils prennent du coup la tête du leaderboard. A noter aussi le bon départ d'Antoine Schwartz et Grégoire Schoeb à Alicante (4es). 

Douzième de l'Ordre du mérite de l'Alps Tour 2016, Fabien Marty a lâché les chevaux ce vendredi à Valence : un eagle, six birdies !
04-07
novembre
CARTES EUROPÉENNES - PQ2
LIEU : Las Colinas / El Saler / Lumine / Panoramica, Espagne
CIRCUIT : European Tour

>>> Les scores à Las Colinas

>>> Les scores à El Saler 

>>> Les scores à Lumine

>>> Les scores à Panoramica

Pas de round d'observation pour certains golfeurs français engagés entre aujourd'hui vendredi et lundi dans ces PQ2 programmées sur quatre sites espagnols (Las Colinas, El Saler, Lumine et Panoramica). Ainsi, Fabien Marty, pensionnaire de l'Alps Tour où il a pris la douzième place finale de l'Ordre du mérite 2016, a lâché les chevaux du côté de El Saler (Valence). Six birdies, un eagle, une carte de 64 (-8) et le voilà - déjà ! - seul en tête. Un autre français s'est distingué sur le même site. Il s'agit de Cyril Bouniol. Le membre du Challenge Tour, ancien joueur de l'European Tour, poste un très intéressant 67 (-5) qui l'envoie en septième position. Débuts également fracassants pour Victor Riu à Castellon (Panoramica). L'élève de Guillaume Biaugeaud n'a jamais vraiment tremblé, claquant neuf birdies à un rythme très soutenu ! 

Wedging et putting au menu

" C'est une bonne journée, nous souligne le licencié à St-Nom-la-Bretèche. Panoramica n'est pas un parcours difficile. C'est très large, donc le driving importe peu. D'autant qu'il n'y a pas de rough. Ce qui compte surtout, c'est le wedging et le putting. Le premier secteur cité a été très bon. Quant au putting, il a été très solide. En plus, les conditions de jeu ont été parfaites. Pas un seul souffle de vent. " Julien Gressier, également présent à Castellon, s'en sort plutôt bien pour un premier tour avec un bon 69 (-3) qui lui ouvre les portes du top 30 (26e).

Cela coince à Lumine...

Des cinq français au départ à Las Colinas (Alicante), Antoine Schwartz, qui a validé il y a quelques semaines maintenant son billet sur le Challenge Tour en terminant premier de l'Ordre du mérite du Pro Golf Tour, démarre par un 66 (-5) sans accroc imité par l'amateur de Bordeaux-Lac, Grégoire Schoeb. Les deux hommes sont quatrièmes. En revanche, à Tarragone (Lumine), où se trouve la plus forte concentration de joueurs tricolores (onze), Ugo Coussaud, Olivier Rozner et Mathieu Fenasse parviennent à limiter la casse. Le trio occupe ainsi la dix-septième place à -3 (68). A noter que l'on connaîtra à l'issue de la grande finale à Oman sur le Challenge Tour ce samedi le nombre exact de spots "qualificatifs" pour les PQ3. Habituellement, entre quinze et dix-huit candidats franchissent l'écueil avant le grand rendez-vous au PGA Catalunya (12-17 novembre).  


Par Lionel Vella
4 novembre 2016