Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / European Tour / Calendrier / 2017 / Commercial Bank Qatar Masters / Qatar Masters (ET) : Michaël Lorenzo-Vera passe tout près

Qatar Masters (ET) : Michaël Lorenzo-Vera passe tout près

Auteur d'une splendide carte de 66 (-6) ce dimanche à Doha, Michaël Lorenzo-Vera est passé tout près de prendre part au play-off pour la victoire, mais a dû se contenter de la quatrième place.

Michaël Lorenzo-Vera
26-29
janvier
COMMERCIAL BANK QATAR MASTERS
LIEU : Doha GC, Qatar
CIRCUIT : European Tour

>>> Les résultats

Cruel dénouement pour Michaël Lorenzo-Vera dans cette 20e édition du Qatar Masters... Pour la première fois de sa carrière sur l'European Tour, le Basque a été jusqu'au bout en mesure de décrocher la victoire, mais a finalement dû se contenter d'une frustrante place de quatrième, au pied du podium. Des bogeys au 17 et au 18 lui ont en effet coûté une place dans le play-off qui a départagé le Coréen Jeunghun Wang, vainqueur grâce à un birdie au premier trou, du Suédois Joakim Lagergren et du Sud-Africain Jaco Van Zyl. À -16 total, les trois hommes ont en effet devancé le Français d'un petit coup, malgré sa charge dominicale. Auteur d'une partie splendide, récompensée par des birdies au 1, 3, 6, 7, 11, 12 et 13, le joueur entraîné par Benoît Ducoulombier a fait un pas en arrière au 15, concédant son premier bogey du jour. Mais dès le trou suivant, un court par 4, un eagle 2 rentré au putter depuis l'extérieur du green lui a permis de rejoindre la tête. Avant la conclusion que l'on connaît...

Retenir le positif

« C'était bien jusqu'au bout. J'ai joué un golf très solide et mon putter était vraiment chaud », a commenté MLV. « Je suis très déçu de ma fin de partie, mais satisfait d'avoir réussi à me mettre en position de gagner. J'ai bien drivé, ce qui ne m'était pas arrivé depuis longtemps, donc je suis ravi de cela. Il faut que je retienne le positif de cette journée. Si je peux continuer à driver ainsi, je pense pouvoir faire à nouveau quelque chose d'intéressant. » Au lendemain de son 32e anniversaire, le bilan de la semaine reste largement positif, puisque les quelque 108 000 points marqués avec ce meilleur résultat en carrière sur l'European Tour lui permettent d'accéder au 20e rang de la Race to Dubai. Par ailleurs, avec plus de 115 000 points engrangés depuis le début de la saison, la moitié ou presque du chemin pour conserver sa carte est faite.

Les autres Français terminent loin

Loin derrière Michaël Lorenzo-Vera et son total de -15 sur quatre tours, les autres Tricolores ont terminé dans la deuxième moitié du classement. Romain Langasque, qui comme son compatriote partait de la 10e place ce dimanche matin, a concédé un 74 (+2) pour chuter en 37e position à -7. Le vainqueur du British Amateur en 2015 ne disputera donc pas l'Omega Dubai Desert Classic la semaine prochaine, puisqu'il lui fallait rester dans le top 10. À noter enfin les belles journées de Damien Perrier et Joël Stalter : en rendant des cartes respectives de 68 (-4) et 69 (-3), les deux anciens pensionnaires du Challenge Tour ont pris la 41e place à -6.


Par Alexandre Mazas
29 janvier 2017