Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / European Tour / Calendrier / 2018 / Cartes européennes - Finale / Finale des cartes européennes : Dix-huit Bleus visent le Tour

Finale des cartes européennes : Dix-huit Bleus visent le Tour

Dix-huit Français prendront samedi en Espagne le départ de la finale des cartes, avec comme objectif de finir dans le top 25 à l'issue des six tours pour décrocher un droit de jeu sur le circuit européen en 2019. Revue d'effectifs.

Grégory Havret
Dix-huit ans après, Grégory Havret fait son retour à la finale des cartes... A. Mazas / ffgolf
10-15
novembre
CARTES EUROPÉENNES - FINALE
LIEU : Lumine Golf Club, Espagne
CIRCUIT : European Tour

Hôte de la finale des cartes du circuit européen depuis 2017, le Lumine Golf Club accueille à nouveau cette semaine l'une des épreuves emblématiques du golf professionnel continental. Sur deux des parcours du resort catalan, le Lakes Course et le Hills Course, 156 joueurs prendront samedi le départ d'un véritable « marathon » golfique comprenant six tours, jusqu'à jeudi prochain. Dans un champ particulièrement relevé, comprenant pas moins de 19 vainqueurs sur l'European Tour et un ancien joueur de Ryder Cup, l'Anglais Oliver Wilson, 18 Français tenteront de décrocher le droit de jeu sur la Race to Dubai 2019 promis aux 25 premiers et ex æquo.

Parmi eux, cinq évoluaient à plein temps sur le Tour en 2018, dix jouaient sur le Challenge Tour et trois dans des divisions inférieures. Pour chaque joueur, en fonction de son classement à la fin de la saison 2018, l'enjeu est différent : en effet, si le top 25 décrochera une catégorie 17 sur le Tour européen, tous ceux qui franchiront le cut des quatre tours (70 premiers et ex æquo) repartiront avec a minima une catégorie pleine sur le Challenge Tour, et partielle sur l'European Tour. En revanche, ceux qui seront éliminés mardi soir devront se contenter d'une carte partielle sur la deuxième division européenne. Certains ont donc beaucoup à gagner, d'autres quelque chose à perdre...

Les enjeux

Ils cherchent à conserver leur statut

Membres du Tour cette saison, Adrien Saddier (117e de la R2D), Clément Sordet (132e), Grégory Havret (135e) et Sébastien Gros (143e) ne pourront y retourner à plein temps qu'en terminant dans le top 25, mais bénéficieront néanmoins d'une catégorie partielle en cas d'échec cette semaine grâce à leur classement cette saison (top 150 de la R2D). En revanche Grégory Bourdy (170e) est dans l'obligation de franchir le cut des quatre tours pour conserver ne serait-ce qu'une catégorie partielle.

Ils cherchent à améliorer leur statut

Présents à la finale du Challenge Tour la semaine dernière, Romain Langasque (19e) et Antoine Rozner (45e) bénéficieront quoi qu'il arrive d'une carte partielle sur l'European Tour l'an prochain, et ne peuvent donc améliorer leur statut qu'en finissant dans le top 25. Les autres membres du Challenge Tour que sont Damien Perrier (47e), Mathieu Fenasse (54e), Robin Sciot-Siegrist (62e), Jérôme Lando-Casanova (63e), Ugo Coussaud (95e), Gary Stal (100e), Joël Stalter (112e) et Julien Brun (116e) sont assurés d'améliorer leur statut en cas de cut franchi. Enfin Alexandre Daydou, déjà assuré de jouer sur le Challenge Tour grâce à sa 3e place sur l'Alps Tour cette saison, est lui aussi dans ce cas de figure.

Ils ont déjà amélioré leur statut

Clément Berardo, qui n'a que très peu joué cette année, est assuré de repartir avec au moins une carte du Challenge Tour. C'est également le cas de Richard Jouven, 17e du Pro Golf Tour.


Par Alexandre MAZAS
9 novembre 2018