Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / European Tour / Calendrier / 2018 / Ryder Cup / Actus / Ryder Cup 2018 / L’Europe creuse l’écart

L’Europe creuse l’écart

En remportant trois des quatre fourballs, l’Europe accentue son avance. Avant les foursomes de l’après-midi, elle compte quatre points d’avance sur les Américains !

Rory McIlroy et Sergio Garcia
Sergio Garcia félicité par Rory McIlroy après son putt du 17. ROSS KINNAIRD / Getty Images Europe - AFP
28-30
septembre
RYDER CUP
LIEU : Golf National, France
CIRCUIT : European Tour

Le coup

Le putt de Sergio Garcia au 17 pour gagner, avec Rory McIlroy, le premier match de la matinée. Sous la menace d’un retour des Américains à un trou de la fin, « El Niño », en deux coups sur le green, a enquillé un long putt en descente, déclenchant un vent de folie autour du green.

Le chiffre : 3

Soit le nombre de points remportés par la paire Tommy Fleetwood et Francesco Molinari. Du 100 % de réussite pour les deux équipiers.

Le joueur : Francesco Molinari

Depuis sa victoire au British, le Turinois n’est plus le même homme. Lors de ses deux premières Ryder Cup en 2010 et 2012, il n’avait gagné qu’un point. Cette fois, il en a gagné trois en un jour et demi !

La décla : Rory McIlroy

Sergio (Garcia) m’a toujours encouragé, m’a poussé à tout donner. C’est super d’entendre ça de quelqu’un qui porte une telle passion de la Ryder Cup.

Le résumé

La partie n° 1 a été passionnante sur la fin. Menés 4 up jusqu’au trou n° 13, Brooks Koepka et Tony Finau sont remontés en gagnant les trous 14, 15 et 16. Mais c’était sans compter sur la « grinta » de Sergio Garcia, associé à Rory McIlroy. Sur le 17, « El Niño » a enquillé un splendide putt en descente pour birdie pour faire gagner son équipe sur le score de 2&1. Premier point de la matinée pour les Européens.

Dans le match n° 2, Paul Casey et Tyrrell Hatton se sont baladés face à Dustin Johnson et Rickie Fowler. Casey a enquillé six birdies et Hatton trois, concluant leur match au 16 par un par. « Être ici est déjà un honneur mais gagner un point pour mon équipe est fantastique », s’est réjoui le rookie. Vainqueur 3&2, la paire anglaise a donné le ton d’une Europe conquérante.

Dans la partie n° 3, Patrick Reed a été le maillon faible. Visitant sur ses mises en jeu les roughs bien épais, les obstacles d’eau et même les hors-limites comme au trou n° 7, il a laissé les commandes de la partie à un Tiger Woods esseulé, au visage fermé et à la démarche lente. En panne d’inspiration, le vainqueur, dimanche dernier, du Tour Championship, n’a pas pu résister à la paire invaincue, les redoutables et très complices, Tommy Fleetwood et Francesco Molinari. Rejointe seulement au 10, la paire italo-anglaise a repris ses distances après un coup de fer plein drapeau de Francesco Molinari au 11. Deux nouveaux birdies du Turinois au 12 et le 13 ont offert une victoire sur le score de 4&3. Seul le dernier match a été remporté par les Américains sur le score de 2&1. Longtemps indécis, il a tourné en faveur de Jordan Spieth et Justin Thomas, auteur de sept birdies, face à Ian Poulter, toujours aussi combatif, et Jon Rahm. Ce match plein d’intensité s’est achevé sur le trou n° 17 sur un birdie de Thomas.

Les foursomes du samedi après-midi :

Match n°13 (13 h 50) : Henrik Stenson & Justin Rose (Europe) / Dustin Johnson & Brooks Koepka (Etats-Unis)
Match n°14 (14 h 05) : Sergio Garcia & Alex Noren (Europe) / Bubba Watson & Webb Simpson (Etats-Unis)
Match n°15 (14 h 20) : Francesco Molinari & Tommy Fleetwood (Europe) / Tiger Woods & Bryson Dechambeau (Etats-Unis)
Match n°16 (14 h 35) : Ian Poulter & Rory McIlroy (Europe) / Jordan Spieth & Justin Thomas (Etats-Unis)


Par Jean-François BESSEY
29 septembre 2018