L’envol du Golf National

Fort de son statut de parcours hôte de la Ryder Cup, l’équipement fédéral a vu sa notoriété internationale grimper en flèche. Les JO de Paris 2024 conforteront définitivement sa place parmi les grands golfs dans le monde.

Le Golf National, le golf de la Fédération française de golf, a été inauguré en 1990 sur un ancien terrain agricole et façonné à partir de remblais. La superficie totale du site est de 139 hectares. Il est implanté sur le territoire de trois communes : Guyancourt, Châteaufort et Magny-les-Hameaux. Il est composé de trois parcours : l’Albatros (parcours de championnat de 18 trous hôte de la Ryder Cup en 2018, des JO en 2024 et chaque année de l’Open de France), l’Aigle (parcours de 18 trous), l’Oiselet (parcours de 9 trous). Un hôtel Novotel, trois restaurants, dont deux qui sont gérés par d’AccorHotels, deux proshops, et deux practices incluant des zones d’entraînement au petit jeu, complètent les infrastructures d’un site ouvert à tous.

Des travaux très bénéfiques

Au-delà du prestige lié au statut de parcours hôte de la Ryder Cup, la Fédération française de golf tire pleinement profit de sa politique d’investissement au Golf National qui l’a vu engager d’importants travaux pour préparer le site aux enjeux liés à cette dernière.

Le projet d’évolution du Golf National et de son parcours de l’Albatros en particulier, a été imaginé en concertation avec Hubert Chesneau, l’architecte du site, l’European Tour et l’appui d’experts techniques. L’objectif était de répondre aux exigences, notamment qualitatives, de l’événement majeur que constitue la Ryder Cup mais également d’inscrire le Golf National parmi les golfs les plus modernes et les plus exemplaires en matière de gestion environnementale.

Les principaux travaux engagés concernent : des adaptations du parcours Albatros ; la réfection et création de routes et plateformes ; l’amélioration du système de drainage (Albatros) ; le remplacement du système d’irrigation (Albatros, Aigle). Des travaux d’un montant de 7,5 millions d’euros financés en partie par la ffgolf et subventionnés à hauteur de 4,7 millions par l’État et les collectivités locales (Saint-Quentin-en-Yvelines, Conseil Régional d’Ile-de-France, Conseil Général des Yvelines et Conseil National pour le Développement du Sport).

La ffgolf est désormais propriétaire d’un équipement répondant aux plus hauts standards de qualité.

L’ Albatros souvent à l’honneur !

Classé dans le Top 100 des parcours d’Europe continentale par le très populaire magazine Golf World, l’Albatros s’est également vu décerner à plusieurs reprises le titre de meilleur parcours en France par le mensuel anglais Today’s Golfer. Un entretien du parcours exceptionnel récompensé pour l’année 2015 d’un award de la World of Leading Golf. Enfin, et plus récemment, l’Albatros a décroché le titre de meilleure préparation de parcours en 2017 parmi l’ensemble des golfs prestigieux labélisés European Tour Destination.

Le nombre de joueurs étrangers en hausse constante

Alors que la présence de joueurs étrangers au Golf National était marginale avant la désignation de la France comme pays hôte de la Ryder Cup, celle-ci s’est considérablement intensifiée depuis. En  hausse constante depuis 2011, le nombre de green fees vendus aux touristes a même été multipliée par trois au cours des deux dernières années. Parmi la clientèle européenne, la part des green fees vendus en 2018 aux joueurs britanniques est la plus élevée (47%). Suivent derrière, le Benelux (16% du total des green fees vendus à des joueurs européens) et les pays scandinaves (10%). Et signe d’une notoriété qui s’étend au-delà des frontières du vieux continent, le Golf National accueille de plus en plus de joueurs originaires d’Amérique, d’Asie et d’Océanie.