L’expertise fédérale dans l’accueil de grands évènements

Innovante et professionnelle, la ffgolf a démontré sa capacité à recevoir un événement international de tout premier rang.

Un modèle économique original

Défini en 2009, lors de la candidature, le modèle économique du projet Ryder Cup 2018 tient son originalité dans la contribution des licenciés ffgolf (3 euros par licence sur 12 ans) votée lors d’une Assemblée Générale Extraordinaire de la ffgolf en 2009. Un soutien à hauteur de 17 millions d’euros, associé à l’accompagnement des pouvoirs publics (13,7 millions) et la participation d’entreprises privées (11 millions), qui a été déterminant dans l’attribution de la Ryder Cup.  

Un budget à l’équilibre

La Commission Ryder Cup France 2018 en avait fait un engagement. Elle l’a tenu. Son budget aura été parfaitement maîtrisé. Pour rappel, la nature des dépenses engagées : contribution auprès de Ryder Cup Europe, frais d’organisation, aménagements du Golf National, contributions aux tournois professionnels.

Une campagne d’influence fructueuse lors du processus de candidature

Jamais la filière golf n’avait mené pareille opération de promotion pour décrocher l’accueil de l’un des plus grands événements de sport au monde. Elle s’est montrée à son avantage pour convaincre, parvenant à impliquer le plus haut niveau de l’État à ses côtés ainsi que des champions emblématiques et des partenaires majeurs du golf mondial. À la clé, une récompense historique pour notre pays, la réception du célèbre match Europe - États-Unis.

L’union des forces vives du golf

À toutes les étapes du projet, la filière golf dans son ensemble a su se mobiliser autour de la ffgolf : licenciés, athlètes, clubs, comités départementaux, ligues, instances professionnelles, partenaires institutionnels et économiques. Une alliance qui s’est révélée gagnante.

Des travaux au Golf National pilotés avec rigueur

La Fédération a conduit dans un calendrier court, entre deux éditions de l’Open de France, les travaux devant être réalisés sur le site en amont de la Ryder Cup. Un investissement total de 7,5 millions d’euros financé à hauteur de 4,7 millions d’euros grâce aux subventions que la ffgolf a obtenues de l’État et des collectivités territoriales. Des travaux d’envergure qui garantissent à la ffgolf de disposer d’un équipement digne d’accueillir tous les plus grands événements de golf et permettent à la France de s’avancer vers les Jeux olympiques de 2024 avec un équipement exceptionnel et d’ores et déjà opérationnel.

De concert avec les services de l’État

Dans le cadre notamment d’un comité de pilotage national réuni à plusieurs reprises, la Commission Ryder Cup France 2018 a collaboré activement et de manière très transparente avec les différents services de l’État, indispensables à la réussite de l’organisation d’un événement tel que la Ryder Cup.