Le challenge des Capitaines

Lundi 16 octobre 2017, au Golf National, les capitaines européen et américain étaient chacun à la tête d'une équipe composée de quatre jeunes espoirs français de moins de 18 ans.

4 garçons et 4 filles pour un défi en foursomes mixtes sur cinq trous de l'Albatros. Après le 1, les joueurs ont poursuivi leur confrontation sur le déjà célèbre final du Golf National, en enchaînant les trous 15, le 16, le 17 et le 18. 
Dans l'Équipe de thomas Bjorn, Mathilde Claisse, Dimitri Mary, Lilas Pinthier et Thomas Boulanger. Dans celle de Jim Furyk, Candice Mahé, Pierre Pineau, Évangeline Prévot et Clément Charmasson.
Le Challenge des capitaines a été suivi par plus de 750 écoliers de la région, qui ont ensuite assisté à une démonstration de golf des deux capitaines sur le practice. Ce groupe incluait des enfants de l’école Robert Desnos (Guyancourt), venus à vélo jusqu’au Golf National après avoir reçu la visite des deux capitaines.

Thomas Bjorn : « Aujourd’hui, cela a été pour moi un retour en enfance de voir tous ces jeunes si enthousiastes. C’est un excellent moyen de se souvenir d’où l’on vient. L’engouement autour de la Ryder Cup enFrance est extraordinaire dans un pays où, pourtant, le golf n’est pas encore un sport très populaire et où la Ryder Cup n’a pas encore d’histoire. J’ai eu de bonnes discussions sur le parcours avec Jim mais aussi avec les jeunes espoirs français. Ce sont des jeunes extrêmement talentueux et ils semblent avoir un grand potentiel. J’ai essayé de leur expliquer comment aborder le parcours. Nous avons tous connu ce type d’expérience à un moment de notre carrière. Il y a des mots qui restent dans votre tête toute votre vie. J’espère qu’on a pu leur apporter deux trois choses qu’ils retiendront et qui feront d’eux de meilleurs golfeurs ».

Jim Furyk : « Cette journée, entre la visite de l’école, le challenge des capitaines et la démonstration de golf, a été une très belle expérience. Cela m’a fait du bien de me retrouver sur un parcours de golf et de passer un excellent moment avec ces enfants. Le niveau des jeunes espoirs français était vraiment relevé. Les enfants étaient très nerveux au départ mais ils ont très bien joué. J’ai vraiment apprécié la manière et l’esprit d’équipe. Ils se sont aidés et ont joué avec le sourire. J’ai du mal à m’imaginer à leur place à 16/18 ans. J’aurai été très nerveux d’avoir à taper ces coups sur ce fantastique parcours. La démonstration pour tous les élèves des écoles de Saint Quentin en Yvelines restera un très bon souvenir. On s’est vraiment amusé à discuter avec les enfants. On voulait que les enfants apprécient le jeu et s’amusent en leur démontrant que golf et fun étaient compatibles »