Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / European Tour / Calendrier / 2019 / Aberdeen Standard Investments Scottish Open / ASI Scottish Open (ET) : Langasque profite du « Moving Day »

ASI Scottish Open (ET) : Langasque profite du « Moving Day »

Superbe troisième tour de Romain Langasque ce samedi en Écosse : l'Azuréen a rendu une excellente carte de 65 (-6) pour remonter en troisième position.

Romain Langasque
L'Azuréen aura son mot à dire pour la victoire dimanche ! Kevin C. Cox / Getty Images Europe - AFP
11-14
juillet
ABERDEEN STANDARD INVESTMENTS SCOTTISH OPEN
LIEU : The Renaissance Club, Ecosse
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Après avoir manqué la majeure partie de l'année 2018 en raison d'une blessure au poignet, Bernd Wiesberger a effectué un remarquable come-back cette saison, s'imposant en mai au Made in Denmark et prenant la semaine passée en Irlande la deuxième place, son meilleur résultat en Rolex Series. L'Autrichien de 33 ans, qui compte déjà cinq victoires à son actif sur le Tour européen, semble en mesure d'en ajouter une sixième dès demain : après avoir rendu un énorme 61 (-10) hier, il a confirmé ce samedi en postant un costaud 65 (-6). Seul leader à -20 total, il possède deux coups d'avance sur le Sud-Africain Erik Van Rooyen (67), avec qui il partagera la dernière partie dimanche.

Le coup du jour

Le drive, au practice, d'un junior local ! Jamais à court d'idées pour populariser davantage le golf dans leur pays, les organisateurs du Scottish Open ont invité des jeunes des clubs voisins à taper des balles aux côtés des pros.

Les Français

Les Bleus ont tous bien géré leur troisième tour puisque tous les cinq ont dominé le tracé du Renaissance Golf Club. Mention très bien à Romain Langasque, auteur d'un excellent 65 (-6) comprenant cinq birdies, un eagle et un bogey. Le joueur de Saint-Donat, onzième au départ, s'est hissé à la troisième place du leaderboard : à -16 total, quatre coups derrière Wiesberger, il aura son mot à dire pour la victoire finale ce dimanche !

Grâce à un beau 66 (-5), Benjamin Hébert a lui aussi gagné du terrain : voilà le Briviste 13e à -13, avec une réelle chance de décrocher l'un des trois derniers tickets pour l'open britannique la semaine prochaine ! Michaël Lorenzo Vera, qui a lui aussi posté un 66 (-5), se hisse au 21e rang à -12, un coup devant Romain Wattel (68), 31e, et trois devant Victor Perez (68), 50e.


Par Alexandre MAZAS
13 juillet 2019