Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / European Tour / Calendrier / 2019 / Italian Open / Italian Open (ET) : les Bleus reculent

Italian Open (ET) : les Bleus reculent

Moving day difficile pour les quatre français ayant franchi le cut vendredi soir. Seul Alexander Levy parvient à jouer sous le par (70) mais c’est Michaël Lorenzo-Vera qui reste le mieux placé (23e à -4). L’Anglais Matthew Fitzpatrick demeure en tête (-13).

Lorenzo-Vera a joué huit coups de plus que la veille... Matthew Lewis / Getty Images Europe - AFP
10-13
octobre
ITALIAN OPEN
LIEU : Olgiata Golf Club, Italie
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Dans le dur jusqu’au départ du trou n°13 (deux bogeys, un birdie), Matthew Fitzpatrick s’est subitement rappelé qu’il était toujours à la recherche d’un premier succès cette saison sur le Tour européen. Résultat, le golfeur de Sheffield a réalisé quatre birdies sur ses six derniers trous. Avec une carte de 68 (-3), il conserve donc le commandement à -13 (200) devant l’étonnant américain Kurt Kitayama, auteur d’un sublime 65 (-6). Deux fois vainqueur en début de saison (à Maurice puis à Oman), le Californien d’origine japonaise, issu des Cartes européennes, a par la suite pioché, ne réussissant plus à terminer dans un top 10 lors de ses quinze départs suivants sur l’European Tour. Propriétaire de la carte de la semaine, un 64 (-7) sans bogey, l’Ecossais Robert McIntyre, troisième à -11 après 54 trous, confirme quant à lui qu’il est bel et bien la grande révélation de la saison. Déjà trois fois deuxième pour sa première année sur le Tour, il est plus que jamais en mesure de s’imposer ce dimanche. A noter que le Sud-Coréen Jeunghun Wang, seulement 514e au classement mondial, a lui aussi claqué un splendide 64, sans la moindre erreur également, accrochant du même coup la huitième place à -8. A sept longueurs de Fitzpatrick.

Les Français

Samedi difficile pour nos quatre rescapés tricolores. Huitièmes à -6 après 36 trous, Michaël Lorenzo-Vera et Julien Guerrier ont coincé sur l’Olgiata Golf Club de Rome, postant respectivement un 73 (+2) et un 74 (+3). Les deux hommes reculent sensiblement au leaderboard. 23e pour le Basque (-4), 28e pour le Rochelais (-3). Belle réaction en revanche pour Alexander Levy, 70 (-1) aujourd’hui. Le Varois gagne onze places tandis que Victor Perez, avec son 72 (+1) du jour, reste au-delà du top 50 (59e à +1).


Par Lionel VELLA
12 octobre 2019