Accueil / Élite / Circuits Pro Masculins / European Tour / Calendrier / 2019 / Kenya Open / Kenya Open (ET) : Langasque toujours placé

Kenya Open (ET) : Langasque toujours placé

Malgré un début de partie timide, Romain Langasque est parvenu à rendre une carte de 69 (-2). Onzième, l’Azuréen est en piste pour son deuxième Top 10 de la saison, mais compte en revanche sept coups de retard sur les leaders.

Romain Langasque
Langasque a déjà signé un Top 10 cette saison avec une deuxième place en Afrique du Sud Stuart Franklin / Getty - AFP
14-17
mars
KENYA OPEN
LIEU : Karen Country Club, Kenya
CIRCUIT : European Tour

Le résumé

Le moving day aura rarement aussi bien porté son nom que ce samedi du côté de Nairobi. Pour ce troisième tour du Kenya Open, les joueurs du Tour européen se sont déchaînés sur le parcours du Karen CC en enchaînant les birdies et en s’échangeant les commandes du tournoi à de multiples reprises.

Leader après deux tours, Louis de Jager s’est longtemps accroché au trône malgré un grand jeu erratique. Mais le Sud-Africain a finalement vu filer devant lui un duo de joueurs. Associés pour ce troisième tour, l’Espagnol Adri Arnaus et l’Italien Guido Migliozzi ont fait le show signant pour sept birdies pour un bogey pour le premier (65,-6) et un birdie de plus pour le second (-7). À -14, les deux rookies sur le Tour européen se partagent la tête, un coup devant de Jager.

Le coup du jour

Autre grand animateur de la journée (66,-5), l’Indien Gaganjeet Bhullar occupe la 4e place à deux coups des leaders. Il le doit en grande partie à un petit jeu magique qui lui aura permis de rentrer ce chip pour birdie au 13.

Les Français

Neuvième en début de journée, Romain Langasque n’a pas réussi à suivre le rythme des joueurs de tête. Parti timidement avec deux birdies pour autant de bogeys sur l’aller, l’Azuréen a profité des deux pars 5 consécutifs du retour (au 11 et au 12) pour scorer (deux birdies). Après un dernier bogey au 14, il réagissait à nouveau au 17 (birdie) pour signer une carte de 69 (-2). Un score qui lui fait perde deux places mais le maintient dans la course au Top 10 puisqu’à -7 total, il ne compte qu’un coup de retard sur le neuvième.

Les meilleurs Bleus du jour sont Mathieu Fenasse et Adrien Saddier. Dans la matinée, les deux hommes sont signé des cartes de 68 (-3) et gagnent 26 places pour pointer au 39e rang (-1 total). Clément Sordet ferme la marche (57e,+1) après sa journée dans le par.


Par Sébastien CACHARD-BERGER
16 mars 2019